Amour Esprit

10 trucs pour tester mon nouveau mec

Marre d’enchaîner les relations désastreuses ? Désormais, avant d’embarquer tête baissée un mec dans sa vie, on le met (gentiment) à l’épreuve en 10 étapes.

10-trucs-tester-nouveau-mec

1. Le test du porte-monnaie

Commençons par le plus cliché et régressif, à savoir le « test du porte-monnaie » (ou comment éviter de se coltiner pendant des mois un radin). Attention, ce test part du principe totalement arbitraire que le garçon se doit de nous inviter au premier rencart. Oui, ce n’est pas très féministe, mais c’est aussi un moyen de se renseigner sur sa véritable nature. Ce soir donc, on est censée revoir ce mec super chouette qui nous a draguée samedi soir dernier. Au programme : diner dans un petit resto. Va-t-il oser prendre les bulots-aïoli ? Bon, là n’est pas la question.

Cas pratique : Les assiettes sont vides, les verres aussi. Le moment est venu de tendre sa carte-bancaire. Qui devra s’y coller ?

On oublie… le mec qui part aux toilettes pile au moment où le serveur apporte la machine à cartes, et qui revient tout étonné quand on lui annonce qu’on a déjà payé : « Oh, bah zut alors, tu as payé. Bon bah, c’est gentil. » Pire encore, celui qui revient des toilettes sans même noter qu’on a réglé l’addition et qui sort du resto à la cool, en nous prenant par le bras et en se frottant le ventre : « Ah ! C’était bon ! On va chez toi ? ». Fuyons.

On refléchit… s’il est un peu gêné et qu’il sort sa monnaie avec peu de conviction, avant de nous lancer, mal à l’aise : « Je suis hyper désolé, c’est vraiment nul de te demander ça, mais je ne roule vraiment pas sur l’or en ce moment… Ca ne te dérange pas qu’on fasse moitié-moitié ? » Bon, alors tout de suite, c’est vrai que le garçon fait moins rêver, mais on se dit qu’il a le mérite d’être honnête. En même temps, c’est aussi le moment de se poser les bonnes questions : se voit-t-on réellement entamer une relation avec un type toujours fauché qui se refuse même d’aller au ciné ? Parce que l’amour et l’eau fraîche, ça va deux minutes oui.

On se réjouit… si tout en continuant la conversation, sans même regarder le montant qui s’affiche sur la machine, il règle le dîner. Là vient aussi le moment de passer à l’action : « Attends tu rigoles, tu ne vas pas tout payer quand même ? ». « Bien sûr que si, une soirée aussi agréable avec une fille comme toi, ça se mérite, enfin. » Ohhh… (bruit de fille attendrie).

A propos de l'autheur

Esprit & Santé

Esprit & Santé