Esprit Forme Santé

11 choses cancérigènes que vous devez enlever de votre chambre

Le cancer représente l’une des premières causes de mortalité dans le monde. Cette maladie, souvent fatale, ne choisit pas ses victimes car elle touche des personnes de différentes races, tranches d’âge et catégories sociales.

Grâce aux nombreuses campagnes de sensibilisation et aux efforts des associations de lutte contre le cancer, une grande partie de la population a commencé à prendre conscience de la gravité de cette maladie et à fournir des efforts afin de l’éviter. Souvent, le tabagisme, la consommation d’aliments industriels, la pollution, la sédentarité et l’exposition prolongée aux rayons solaires sont les causes pointées du doigt. Cependant, il existe d’autres facteurs beaucoup moins connus et qui sont susceptibles de causer le cancer, comme la présence de certains objets dans notre maison. Ainsi, dans notre chambre à coucher, 11 objets en particulier peuvent affecter notre santé et augmenter les risques de souffrir d’un cancer. Les voici :

Les oreillers :

On a tendance à croire que les oreillers en coton sont les meilleurs et les moins nocifs pour notre santé. Mais, on oublie que le coton peut être traité par des pesticides chimiques, qui augmentent les risques de souffrir de pathologies chroniques comme des troubles neurologiques ou le cancer.

Les vêtements :

Certains vêtements sont fabriqués avec des fibres synthétiques, c’est-à-dire des tissus obtenus à partir de matières chimiques dérivées du pétrole ou de produits recyclés. Par ailleurs, ils contiennent généralement des agents antitaches, anti-odeurs ainsi que des produits chimiques pour leur donner un effet délavé, par exemple. Or, cela affecte la santé de chacun et favorise à long terme le développement de troubles respiratoires, de maladies cutanées, d’infertilité et de divers cancers.

Les meubles :

Il convient également de faire attention au mobilier que vous achetez. Tout comme les vêtements, certains meubles peuvent contenir des matières comme le polychlorure de vinyle (PVC), un cancérogène avéré par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC).

Les panneaux de fibres à densité moyenne et les panneaux de particules de bois :

Respectivement connus sous les noms : aggloméré et MDF, ces deux types de panneaux sont issus de procédés industriels et sont riches en formaldéhyde, un gaz considéré comme étant cancérogène par le CIRC.

Moquettes et tapis :

Les moquettes et les tapis contiendraient 59 substances toxiques (mercure, plomb, perturbateurs endocriniens…), responsables de certains cancers, de pathologies neurologiques, d’asthme, d’infertilité et de troubles du développement, selon un rapport réalisée par l’entreprise de conseil Anthesis.

Peinture à haute teneur en composés organiques volatils :

Selon un rapport de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES), les composés organiques volatils peuvent avoir des effets reprotoxiques, c’est-à-dire qu’ils sont nocifs pour la fonction sexuelle, la fertilité et son développement. En outre, certains composés organiques volatils (acétaldéhyde, benzène, formaldéhyde, dichlorométhane) sont classés cancérogènes par le CIRC.

A propos de l'autheur

Esprit & Santé

Esprit & Santé