Amour Beauté Esprit Santé

6 infirmières du même hôpital enceintes en même temps !

Pour bien des femmes, le fait de tomber enceinte est un parcours long et pénible, les faisant aller de déception en déception. L’attente devient, pour certaines, vite insupportable et leur désir d’avoir un bébé peut se muer en obsession. Si 60 % des couples rencontrent des difficultés à concevoir un enfant, pour certains cependant, cela semble être d’une facilité déconcertante. C’est ainsi qu’en Caroline du Nord, la chance a souri récemment et sans crier gare à six femmes qui ont découvert qu’elles attendaient toutes un enfant en même temps.

Les six infirmières qui tombèrent enceintes en même temps

Nikki Huth, Katie Carlton, Emily Johnson, Sabrina Hudson, Nina Day et Bethany Stringer sont six infirmières du Comprehensive Cancer Center du Wake Forest Baptist Medical Center à Winston-Salem, en Caroline du Nord.

Ces infirmières, qui travaillent au service d’oncologie et d’hématologie ambulatoire, ont récemment découvert qu’elles avaient, en plus de travailler ensemble, un autre point commun ; elles étaient toutes enceintes.

Ces six femmes furent ravies d’avoir fait cette découverte, d’autant plus que ces grossesses concomitantes leur ont permis dès le départ de partager leurs différentes expériences, de se soutenir et d’échanger des conseils. Grâce à ces grossesses simultanées, les infirmières ont en outre « tissé des liens incroyables », à ce qu’affirme Eryn Johnson, la porte-parole de l’hôpital.

Comment expliquer un tel phénomène ?

Au-delà d’une simple coïncidence, existerait-il des raisons pouvant expliquer que des femmes qui travaillent dans un même environnement tombent enceintes en même temps ?

Voici quelques pistes qui pourraient en effet nous procurer quelques éclaircissements sur un pareil événement.

Un environnement détendu est un environnement favorable

D’après une étude publiée dans la revue Fertility and Sterility, les femmes ayant un fort taux d’alpha-amylase, une enzyme liée au stress, seraient moins susceptibles de tomber enceintes que celles dont ce taux serait plus bas.

De plus, une autre étude de l’Université Emory à Atlanta a montré que des femmes n’ayant pas eu d’ovulation depuis six mois présentaient un taux plus élevé que les autres de cortisol, une autre hormone du stress.

C’est ainsi qu’un environnement ou un travail stressant augmenterait les problèmes d’infertilité. Et inversement, un environnement calme et une ambiance détendue favoriserait les chances pour une femme de concevoir un enfant.

L’influence sur une femme qu’ont celles de son entourage

Le fait de voir les femmes qui les entourent tomber enceintes, avoir des enfants et être heureuses peut d’autre part influencer les femmes positivement, les enthousiasmer et augmenter leurs chances d’avoir un bébé elles aussi. Plusieurs études, qui n’expliquent toutefois pas le phénomène des grossesses simultanées, vont dans ce sens et sont parvenues à montrer que la grossesse serait contagieuse.

A propos de l'autheur

Esprit & Santé

Esprit & Santé