Amour Esprit Santé

7 choses qui arrivent à votre corps lorsque vous arrêtez d’avoir des rapports sexuels

Avoir une vie sexuelle régulière et épanouie est bien plus important qu’on ne le pense. Celle-ci procure un bien-être et un équilibre émotionnel et physique. D’ailleurs, l’abstinence sexuelle, qu’elle soit volontaire ou non, peut avoir des effets négatifs aussi bien sur le plan physique que moral. En particulier lorsque c’est pour une longue durée. Découvrez les 7 changements que vous pourrez observer lors d’une longue abstinence.

Avoir une vie saine et harmonieuse nécessite d’abord d’avoir une vie sexuelle satisfaisante, car le plaisir sexuel contribue à l’épanouissement personnel quand il est partagé avec un partenaire que l’on aime. Par contre, lorsque vous traversez une période de vide sexuel, vous observerez certains changements aussi bien au niveau de votre physique que de votre humeur.

L’abstinence sexuelle a des conséquences différentes chez l’homme et chez la femme. Pour celle-ci, elle peut provoquer  des maladies gynécologiques. Quand une femme est excitée sur le plan sexuel, le sang est propulsé vers les organes  génitaux en revanche si le rapport sexuel ne se produit pas il stagne au niveau du bassin.
Nous avons énuméré ici pour vous 7 phénomènes qui risquent d’arriver si vous arrêtez de faire l’amour.

Les 7 effets de l’abstinence sexuelle sur votre santé globale

1. Le vagin ne va pas se resserrer

La plupart des femmes pensent que cesser d’avoir des rapports sexuels permettrait  à leurs parties intimes de redevenir étroites. Or, ce n’est pas le cas ! En plus c’est prouvé par les spécialistes que l’abstinence ne rend pas votre vagin plus serré. Car les tissus vaginaux  pourraient ne pas oublier l’habitude de se détendre lorsque vous êtes excitée. Cela peut prendre du temps  pour que revenir  à la normale, mais ce n’est pas dangereux.

2. Un dysfonctionnement érectile

Des études ont prouvé que lorsque les hommes cessent d’avoir des rapports sexuels, ils ont du mal à retrouver une érection normale. Ces études réalisées ont démontré que les hommes qui restent longtemps célibataires et qui ne pratiquent pas de rapports sexuels, représentent la majorité des personnes confrontés à la dysfonction érectile. En outre, les études ont montré que l’organe génital masculin a besoin d’entrainement pour garder son tonus et augmenter l’endurance sexuelle.

A propos de l'autheur

Esprit & Santé

Esprit & Santé