Amour Esprit

8 techniques de manipulations psychologique qu’utilisent les pervers narcissiques pour contrôler votre vie… Comment les reconnaître, les combattre et les dénoncer

Ils ne représentent (heureusement) que 2 à 3% d’individus sur cette planète. Mais leur pouvoir de nuisance, lui, est immense. Les pervers narcissiques peuvent en effet provoquer d’importants dégâts psychologiques chez leurs victimes. Car contrairement aux personnes simplement toxiques, ils sont parfaitement conscients de ce qu’ils font. Pour cela, ils utilisent des stratégies qui sont plus ou moins les mêmes, ce qui permet de les reconnaître si vous en croisez un.

Le gaslighting

Cette technique de manipulation consiste à déformer le récit d’évènements pour faire douter la victime de sa mémoire, de sa compréhension des faits, voire de sa santé mentale. Le pervers narcissique distille des phrases du type : « ça ne s’est pas du tout passé comme ça », « Tu as tout inventé », « tu es fou/folle », etc. Il peut nier des faits qui se sont passés, déformer complètement la réalité, voire raconter des événements bizarres, jusqu’à ce que sa victime finisse effectivement par se demander si elle a toute sa tête.

Cette stratégie peut faire de gros dégâts chez la personne qui en est victime, car elle commence à douter de son jugement et perd peu à peu confiance en elle.

Si vous êtes confronté à ce type de manipulateur, documentez tout ce qui vous arrive en sa présence : tenez un journal, parlez-en à un ami ou à un psy… Ainsi, vous disposerez d’une deuxième voix pour corroborer ce que vous affirmez. Vous ne convaincrez sans doute pas votre persécuteur, qui s’en tiendra probablement à sa version des faits avec un aplomb incroyable, mais cela vous rassurera sur vous-même.

La projection mentale ou stratégie du bouc émissaire

L’un des traits caractéristiques des pervers narcissiques est qu’ils ne se reconnaissent aucun défaut et refusent la responsabilité de leurs actions. Si bien qu’ils rejettent la responsabilité de leurs actes négatifs sur les autres. Profondément perturbés, ils paraissent incapables de se sentir coupables.

Du coup, ils reportent le poids de la honte sur leur victime habituelle, à savoir vous. Ils inverseront fréquemment les rôles pour vous imputer leurs propres travers. Si vous vous défendez, ils vous accuseront de mentir et de déformer la réalité. Comme vous parviendrez difficilement à leur faire entendre raison, votre seul moyen de défense est de convaincre de votre bonne foi les personnes auprès desquelles ils vous font du tort.

Le détournement de la conversation

À un moment ou à un autre, vous tenterez d’avoir avec votre tourmenteur une conversation afin de trouver un terrain d’entente. Mais vous vous apercevrez vite que c’est impossible avec ce type d’individu. Il tournera la conversation à son avantage grâce à des logiques fallacieuses, sophismes ou autres stratagèmes. Vous serez frustré, honteux, voire en colère et en finirez par oublier l’objet initial de la conversation. Ne cherchez pas : vous aurez toujours tort contre lui.

Avant de vous lancer dans une explication vaine où vous ne ferez que perdre votre temps, il vous faut prendre conscience d’une chose : cette personne se dispute en fait avec elle-même pour justifier son comportement. De plus, en tentant de lui faire entendre raison, vous attiserez son ressentiment.

A propos de l'autheur

Esprit & Santé

Esprit & Santé