Amour Beauté Esprit Santé

Après 50 ans de mariage, un couple était couché au lit une nuit, quand sa femme sentait que son mari commençait à la masser

Après 50 ans de mariage, la routine s’installe et chacun se connait (presque) par cœur. Mais dans certains couples, la sexualité a gardé une place importante. Beaucoup pensent que les machines sont cassées après 70 ans mais ce n’est pas le cas et même si parfois il faut un peu d’aide, cela marche encore !

Vous avez dû mal à imaginer vos parents ou vos grands-parents faire l’amour ? Vous trouvez qu’aborder le sujet est déplacé ? Ne vous détrompez pas, ils ne sont pas en reste.

La libido des séniors

Les tabous restent nombreux sur le sujet mais une étude aux Etats-Unis sur 3000 personnes. Elle a révélé qu’entre 75 et 85 ans, 26% des répondants avaient toujours une activité sexuelle. Au Royaume-Unis, une autre étude basée sur 7000 séniors. Elle révèle que 54% des hommes et 31% des femmes sont toujours actifs sexuellement. L’orgasme reste identique avec un plaisir partagé. La libido est toujours présente même lorsque le processus de reproduction est terminé. La sexualité évolue dès lors que l’andropause (homme) et  la ménopause (femme) arrivent. La libido diminue car le taux d’hormone diminue. Cependant, ce n’est pas la fin complète de la libido. Le taux de testostérone ne change pas. Ainsi que ce soit chez l’homme ou la femme, le désir sexuel reste voire augmente.

La réalité physique et psychologique

En France, 50% des séniors ont un appétit sexuel aussi intense qu’auparavant et 1 sénior sur 3 déclare que sa vie sexuelle s’est améliorée après 60 ans. Mais cela ne cache pas des réalités physiques telles que :

  • Les problèmes d’érection,
  • l’excitation sexuelle,
  • les difficultés à atteindre l’orgasme,
  • les problèmes de souplesse,
  • la lubrification vaginale ou aussi le syndrome génito-urinaire

A propos de l'autheur

Esprit & Santé

Esprit & Santé