Food & Nutrition Santé

Burger King confirme les rumeurs et admet qu’il utilise de la viande de cheval dans ses burgers

Entre produits périmés et aliments qui contiennent des produits toxiques, ces dernières années ont été marquées par de nombreux scandales alimentaires. La grande chaîne de fast-food Burger King a également fait parler d’elle dernièrement, après avoir avoué que ses burgers contenaient de la viande de cheval…

burger-king-confirme-rumeurs-admet-quil-utilise-de-viande-de-cheval-burgers_01

Les épisodes de scandales alimentaires passent rarement inaperçus. Après les affaires de lait frelaté en Chine, des tartes au chocolat d’Ikea contaminées par des matières fécales, ou de la viande de porc vendue comme de la viande de bœuf, on commence sérieusement à se poser des questions sur les normes d’hygiène et les processus de fabrication de tous les aliments industriels que nous achetons.

En 2013, un autre scandale alimentaire est venu s’ajouter à cette liste, déjà longue. En effet, durant cette année, il a été découvert que les burgers de la chaîne de fast-food Burger King contenaient de la viande de cheval. Le scandale a été soulevé par The Food Safety Authorithy of Ireland, après avoir trouvé de la viande de cheval dans les burgers vendus en Irlande et au Royaume-Uni. La grande chaîne niait au début toutes les rumeurs, mais a fini par admettre que ses produits contenaient bel et bien de la viande de cheval, après qu’une série de tests l’a démontré.

La viande contenue dans les produits de cette chaîne de fast-food était fabriquée par Silvercrest, une société basée en Irlande. Cette dernière est réputée pour utiliser des ingrédients non-approuvés dans ses burgers qu’elle vendait à plusieurs sociétés. La liste de ces ingrédients inclut des morceaux de viande, de cheval notamment, importés de Pologne en blocs congelés.

Selon Burger King, « 4 échantillons prélevés de l’usine de Silvercrest contenaient des petites traces d’ADN de cheval ». Et d’ajouter : « Nous avons découvert que Silvercrest utilisait une petite quantité de bœuf provenant d’un fournisseur non-approuvé en Pologne. »
Selon Burger King, cette société avait promis de leur délivrer des steaks hachés de bœuf 100% irlandais et anglais, mais elle n’aurait pas respecté les termes du contrat, raison pour laquelle ils y ont mis un terme.

Suite à ce scandale alimentaire, le vice-président de Burger King s’est excusé auprès des consommateurs et leur a assuré que les mesures de contrôle dans les usines de la chaîne de fast-food seraient plus rigoureuses pour éviter que pareil épisode ne se répète.

Cet incident peut bien évidemment impacter l’image de la grande chaîne Burger King, mais soulève aussi de sérieux questionnements par rapport aux normes de contrôle adoptées par ce type de compagnies alimentaires.

A propos de l'autheur

Esprit & Santé

Esprit & Santé