Amour Esprit Santé

Cette jeune fille se suicide à l’âge de 14 ans – son père invite ses harceleurs aux funérailles

A l’heure où le suicide est la deuxième cause de mortalité des moins de 25 ans en France après les accidents de la route, le fait que des adolescents puissent envisager sérieusement de s’ôter la vie est, pour certains, inconcevable. Car l’on estime généralement que des personnes aussi jeunes vivent un âge heureux et ont « toute la vie devant elles ».

Un témoignage poignant

Amy Everett était une adolescente australienne qui subissait régulièrement du harcèlement en ligne et qui a décidé de mettre fin à ses jours alors qu’elle n’était âgée que de 14 ans.

Dans un message posté sur Facebook, le père d’Amy, Tick​ Everett, a fait une déclaration pour le moins courageuse : il a mis les harceleurs de sa fille au défi d’assister à son enterrement :

« Si par hasard, ceux pour qui c’était une blague et qui se sentaient supérieurs par l’intimidation et le harcèlement constants voient ce message, qu’ils assistent à ses obsèques et soient témoins de la dévastation totale qu’ils ont créée. »

Si le cyber harcèlement a joué un rôle important dans la mort d’Amy, il est cependant invraisemblable qu’il en soit la cause à lui seul. Les spécialistes de la santé mentale et du suicide incriminent en effet une profonde dépression dont aurait souffert la jeune fille.

Qu’est-ce qui pousse les adolescents à se suicider ?

Les raisons qui poussent les adolescents à se suicider sont quasiment identiques à celles des adultes et, comme pour ces derniers, elles ne tiennent jamais à un seul et unique élément.

A l’image d’un vase qui se remplit goutte à goutte, imperceptiblement, le suicide peut en effet être considéré comme un phénomène où des facteurs multiples sont cumulés et répétés et qui, lorsqu’ils ne sont pas soignés, sont autant de gouttes d’eau qui mènent inexorablement à celle de trop qui le fera déborder.

Les différents facteurs du suicide chez les jeunes

Ce qui pousse les adolescents à emprunter cette issue radicale consiste en des événements ou des situations qui d’une part induisent chez eux une certaine souffrance psychologique et qui d’autre part sont perçus comme insurmontables.

1. Les principaux facteurs du suicide : des situations et des événements douloureux ou traumatisants vécus au quotidien

Facteurs liés à la famille et au réseau social

– Vivre la mort de ses parents, le suicide ou les tentatives de suicide de proches

– Une situation de difficultés et d’instabilité familiales

– Le détachement par rapport aux parents

– Le manque d’amour et l’indifférence de la part des proches

– L’isolement social

– Subir des carences ou des difficultés affectives

– La solitude

– Le manque de soutien familial ou social

Facteurs liés à de mauvais traitements

– Etre maltraité, subir des abus et de la violence

– Subir des humiliations, du harcèlement

– Etre marginalisé et rejeté par sa famille ou ses pairs

∙ Facteurs liés à des problèmes personnels

– Souffrir d’une maladie lourde ou chronique

– Avoir une différence physique

– Subir des échecs à répétition (domaine scolaire, amoureux, etc.)

– Etre à la recherche d’identité

– Se questionner sur son orientation sexuelle

Facteurs liés au mode de vie

– Un stress accru, burnout

(- Des difficultés financières)

A propos de l'autheur

Esprit & Santé

Esprit & Santé