Esprit Santé

Cette pratique est utilisée par de nombreuses femmes … pourtant elle double les possibilités d’être victime d’un cancer des ovaires !

Encore de nombreuses femmes ne savent pas comment traiter leur hygiène intime. 25% des femmes ont recours à la douche vaginale, alors que ce dernier a la capacité de s’auto-nettoyer, en réalité, ce geste serait la conséquence de nombreuses infections et autres dangers plus graves comme les tumeurs ovariennes.

Joelle Brown, une épidémiologiste affirme « Tandis que les gynécologues exhortent les femmes à ne pas évaporer leur vagin avec un hydropulseur, certains y voient un avantage pour la santé, comme l’hygiène » elle ajoute par la suite qu’il serait nécessaire d’arrêter ce genre de douche.

Une douche vaginale, c’est quoi au juste ?!

La douche vaginale consiste à introduire ce que l’on appelle une poire qui permettra de propulser un mélange d’eau et de solution antiseptique afin de pouvoir nettoyer les parties vaginales.

Ce genre de poire est aujourd’hui fortement déconseillé, car en effet, son utilisation pourrait provoquer des infections comme celui de l’utérus ou des trompes de Fallope. A savoir, que son utilisation pourrait aussi engendrer des risques de grossesse intra-utérine ainsi que des risques de stérilité.

Par ailleurs, une étude réalisée par un institut américain, affirme qu’il y aurait un lien entre les douches vaginales ainsi que le cancer des ovaires.

Douche vaginale et cancer des ovaires !

A propos de l'autheur

Esprit & Santé

Esprit & Santé