Esprit Forme Santé

Fibromes utérins : types, causes, risques et symptômes

Même s’il n’existe aucune raison pour qu’ils soient dangereux, dans le cas de fibromes utérins nous devrons nous soumettre à un contrôle gynécologique pour vérifier qu’ils ne changent pas de taille, auquel cas il faudrait intervenir.

fibromes-uterins-types-causes-risques-symptomes

Les fibromes utérins sont des grosseurs anormales qui se développent sur l’utérus ou à l’intérieur.

Parfois, ces tumeurs deviennent très grandes et provoquent des douleurs abdominales intenses et des règles abondantes. Il existe des cas où ils ne causent aucune sorte de symptômes.

En général, ces fibromes sont bénins. Entre 70 % et 80 % des femmes de 50 ans en ont, et c’est pour cela qu’il est important de connaître toutes les informations à leur sujet.

Quels types de fibromes utérins existe-t-il ?

Fibromes sous séreux

Ceux-ci se forment à l’extérieur de l’utérus, sur la membrane séreuse. Ils peuvent grossir suffisamment pour que votre ventre paraisse plus gros d’un côté que de l’autre.

Myomes pédiculés

Lorsque les tumeurs sous séreuses développent une tige (une base fine qui supporte la tumeur), elles se transforment en myomes pédiculés.

Myomes sous muqueux

Ces types de tumeurs se développent dans le revêtement interne de votre utérus (myomètre).

Si ces fibromes utérins ne sont pas toujours aussi fréquents que d’autres, lorsqu’ils se présentent, ils peuvent occasionner des saignements mensuels abondants et des problèmes de fertilité.

A propos de l'autheur

Esprit & Santé

Esprit & Santé