Beauté Deco Esprit Forme Mode

La Pologne a créé des pistes pour les vélos qui se rechargent grâce au soleil : fini les lampadaires, une grande avancée écologique !

L’énergie coûte de plus en plus cher, c’est un fait, et lorsqu’elles ne sont pas durables, les sources d’énergie polluent notre planète et en épuisent les ressources. La protection de la planète, de l’environnement et de la biodiversité est un enjeu de taille. De nombreux pays et de nombreuses entreprises se tournent actuellement vers l’élaboration et la mise en place de solutions respectueuses de l’environnement et de la planète.

Pollution environnementale, visuelle…

N’avez-vous jamais constaté, dans un environnement naturel tel qu’un parc, avec de vastes étendues d’herbe verte, des fleurs et des arbres, que certaines choses vous gâchaient le paysage ? Comme par exemple, des lampadaires ? En plus de nous gâcher la vue, leur défaut principal est qu’ils sont pour la plupart gourmands en énergie. Dans le premier cas, c’est leur apparence qui détonne, et dans le second, leur impact énergétique.

En Pologne, un essai en cours pourrait bien reléguer les lampadaires aux oubliettes.

De quoi s’agit-il ?

C’est dans un parc aux abords de la ville de Lidzbark qu’une expérience inédite a lieu : une piste cyclable longue de 100 mètres a été illuminée, non pas grâce à des ampoules, ni des leds, mais grâce à des milliers de cristaux enduits de particules luminescentes !

Cette piste de haute technologie a été mise au point par les ingénieurs de l’institut de recherche technologique (TPA) et peut rester éclairée plus de 10 heures durant. Elle est aussi entièrement écologique puisqu’elle n’est pas polluante et qu’elle ne consomme aucune énergie extérieure.

D’autre part, cette piste polonaise est inspirée d’une piste similaire aux Pays-Bas, dans la région d’où est originaire Van Gogh, et dont le nom lui rend hommage car elle est surnommée d’après son fameux tableau, la « nuit étoilée ».

A propos de l'autheur

Esprit & Santé

Esprit & Santé