Beauté Esprit Forme Mode Recettes Santé

La stévia élimine la maladie de Lyme mieux que les antibiotiques

La Stévia est une plante à feuilles vertes, originaire d’Amérique du Sud et utilisée depuis des centaines d’années pour ses feuilles extrêmement sucrées. Récemment, la stévia est devenue célèbre en tant qu’édulcorant naturel qui est 40 fois plus sucré que le sucre mais n’affecte pas les niveaux de sucre dans le sang, ce qui est une merveilleuse alternative pour perdre du poids. Cependant, les avantages de la stévia ne s’arrêtent pas là, apparemment elle peut même lutter contre la maladie de Lyme selon une récente étude !

La stévia combat la maladie de Lyme ?

Bien que cela semble incroyable, il existe des preuves suggérant qu’un effet secondaire bénéfique de la stévia pourrait tuer la bactérie Borrelia Burgdorferi, l’agent pathogène responsable de la maladie de Lyme.

La maladie de Lyme est une infection furtive, transmise par l’intermédiaire d’une piqûre d’une tique infectée. Cette maladie est communément appelée « Le grand imitateur », parce que ses symptômes imitent souvent ceux d’autres maladies comme la maladie thyroïdienne, le lupus, le trouble anxieux généralisé, le trouble panique, la dépression, le syndrome de fatigue chronique, la polyarthrite rhumatoïde et la fibromyalgie.

La plupart des médecins s’appuient sur le test ELISA lorsque la maladie de Lyme est suspectée pour la première fois, même si certaines études indiquent que le test rate jusqu’à 50% des cas de Lyme. En plus, la plupart des gens ne se souviennent jamais d’une morsure de tique ou ne voient pas non plus l’éruption cutanée révélatrice de la maladie de Lyme. Selon l’International Lyme and Associated Diseases Society, aucune étude n’a démontré qu’un traitement antibiotique de courte durée traite efficacement l’infection.

De toute évidence, nous avons besoin de meilleures options. Une étude de 2015 publiée dans European Journal of Microbiology and Immunology suggère qu’il faudrait se tourner vers les extraits de plantes.

Les détails de l’étude

Les chercheurs de l’Université de New Haven ont découvert que l’exposition de la bactérie Borrelia Burgdorferi à l’extrait de feuilles de stévia avait éliminé la maladie de Lyme sous ses différentes formes. Ces formes différentes comprennent les spirochètes B. burgdorferi, sphéroplastes (forme L), corps ronds et les formes difficiles à tuer comme celles en biofilm.

Mais pourquoi tant de formes ? C’est pour la survie de la bactérie, au fur et à mesure, cette dernière a développé des formes nouvelles pour renforcer ses défenses contre les antibiotiques conventionnels.

Les chercheurs ont utilisé quatre types de stévia : trois sous forme liquide dérivés de l’extraction d’alcool standard et un en poudre. La stévia en poudre diluée dans un liquide ne s’est pas révélée prometteuse pour tuer la maladie de Lyme, mais les échantillons de stévia extraits de l’alcool l’ont fait.

L’extrait de feuille de stévia a surpassé les médicaments souvent utilisés pour traiter la maladie de Lyme comme : doxycycline, céfopérazone, daptomycine et leur mélange.

Fait intéressant, une semaine après le traitement, la bactérie Borrelia Burgdorferi a commencé à refaire surface à nouveau dans les groupes d’antibiotiques. Pire encore, la Borrelia Burgdorferi en forme biofilm associée à la maladie de Lyme a augmentée de taille avec un traitement antibiotique standard. Cela ne s’est pas produit dans le groupe stévia, qui a semblé être une destruction complète pour la bactérie après sept jours.

A propos de l'autheur

Esprit & Santé

Esprit & Santé