Esprit Food & Nutrition Santé

L’alcool est responsable de 7 types différents de cancer, même en petites quantités !

En soirée entre amis, en réunion de famille, ou lors d’un dîner aux chandelles, une bière, un petit verre de vin ou une délicieuse coupe de champagne ne sont jamais de refus. Favorisant la détente et la bonne humeur et aidant à la digestion des repas copieux, on n’hésite pas à se resservir. Cependant, une étude récente vient bouleverser toutes les croyances liées à la consommation d’alcool : ce dernier, même bu en petites quantités, serait responsable de 7 types différents de cancer. Faisons le point.

Faisant partie des habitudes alimentaires quasi-quotidiennes de beaucoup de personnes, l’alcool consommé en modération était considéré, jusqu’à aujourd’hui, comme sans danger, voire bénéfique pour la santé. En effet, un verre de vin rouge par jour aiderait, entre autres, à prévenir les maladies cardiovasculaires, à limiter l’absorption des graisses dans le corps et à réduire les risques de diabète.

Cependant, une étude réalisée par l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) vient de montrer qu’une consommation d’alcool, qu’elle soit excessive, modérée ou faible, est étroitement liée à un risque élevé de développer 7 types différents de cancer, à savoir le cancer du sein, du côlon, du rectum, du foie, de l’œsophage, de la bouche et de la gorge.

A propos de l'autheur

Esprit & Santé

Esprit & Santé