Beauté Esprit Food & Nutrition Recettes Santé

Le cannabis provoque le suicide des cellules cancéreuses, selon une docteur en biologie

Pendant les dernières décennies, beaucoup de recherches ont montré le potentiel thérapeutique du cannabis, allant bien sûr au-delà du simple soulagement des nausées ou des douleurs chez les malades. D’ailleurs, une biologiste a pu découvrir que le cannabis provoque le suicide des cellules tumorales !

Cette biologiste moléculaire s’appelle Cristina Sanchez, et elle étudie depuis plus de 10 ans l’activité moléculaire des cannabinoïdes à l’université Compultense de Madrid. Durant tout ce temps, elle a appris avec ses collègues que le tétrahydrocannabinol ou THC, le principal composant psychoactif du cannabis, induit le « suicide » des cellules tumorales tout en laissant les cellules saines intactes.

Le cannabis contre le cancer ?

Le Dr Sanchez et son équipe avaient initialement pour objectif d’étudier les cellules cancéreuses du cerveau dans le but de mieux comprendre leur fonctionnement. Mais pendant le processus, ils ont observé que lorsque ces cellules tumorales ont été exposées au THC, elles ont non seulement cessé de se multiplier et de proliférer, mais se sont également détruites, pendant des tests réussis avec des cellules cultivées dans des boites de Pétri, et lors des tests de laboratoire sur des animaux ayant des cancers. Ils ont traité des rongeurs présentant des tumeurs du sein et du cerveau avec des thérapies à base de cannabinoïdes. Les résultats ont montré alors que les cannabinoïdes peuvent être utiles et puissants pour le traitement du cancer du sein.

Dr Sanchez avait déjà abordé la question pour la première fois en 1998, en publiant un article sur les effets anticancéreux du THC dans la revue de biochimie européenne FEBS Letters.

A propos de l'autheur

Esprit & Santé

Esprit & Santé