Esprit Forme Santé

Le Tramadol, un médicament délivré sur ordonnance, tue chaque année des centaines de personnes

Esprit & Santé
Redigé par Esprit & Santé

Le Tramadol est un puissant analgésique appartenant à la classe des opioïdes, et qui détient des effets similaires à ceux de l’opium ou de la morphine. Il est utilisé pour le traitement des douleurs modérées à intenses et agit sur le même type de récepteur que la morphine. Il peut également être utilisé pour la douleur aiguë comme pour le cas d’une douleur post-chirurgicale et pour les douleurs chroniques.

En France, le Tramadol, analgésique opioïdesynthétique classé dans la catégorie des antalgiques de niveau 2 n’est délivré que sur ordonnance.

D’ailleurs, depuis le 31 janvier 2011, le Tramadol fait partie de la liste des médicaments à surveiller de l’ANMS (Agence Nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) et a fait l’objet d’une suspension par le même organisme en juillet 2016.

Un pathologiste met en garde contre les effets du Tramadol

Selon un pathologiste Irlandais réputé, le professeur Jack Crane, le Tramadol est le médicament le plus funeste au Royaume-Uni. Il provoque plus de décès que l’héroïne et la cocaïne et devrait être classé dans une catégorie de médicaments plus élevée que l’actuelle.

Considéré en tant qu’opioïde (substance psychotrope de synthèse ou naturelle dont les effets sont comparables à ceux de l’opium) faible, il affiche pourtant les mêmes risques d’overdose que la morphine.

Le Tramadol possède la caractéristique de présenter des effets secondaires pouvant se révéler graves. Troubles du sommeil, état vaseux, vomissements, désorientation, et ce, surtout lorsqu’il est associé à d’autres médicaments, drogues ou à de l’alcool. Comme tous les dérivés d’opiacés, il peut également engendrer une forte addiction exigeant par la suite une période de sevrage.

Son usage peut être détourné pour ses effets psychotropes, comme le déclare d’ailleurs le Professeur Crane qui confirme qu’il est très accessible sur le marché noir et bien entendu illégal sans ordonnance.

Tramadol tue plus que la cocaïne et l’héroïne ?

Le professeur Jack Crane a même déclaré à ITV News qu’il craignait que davantage de personnes meurent si des mesures urgentes n’étaient pas prises et il appelle à une répression du marché illégal. De plus, il pense réellement que les gens ne réalisent pas à quel point le Tramadol est potentiellement dangereux au vu de sa délivrance par ordonnance.

D’ailleurs rien qu’en 2014, 240 décès en Grande-Bretagne étaient liés au Tramadol, contre 247 pour la cocaïne et 952 pour l’héroïne et / ou la morphine.

En ce qui concerne la France, on dénombre plus d’overdoses chez les patients qui souffrent de douleurs chroniques que chez les usagers de drogue. 12 millions de Français en consomment, 11 millions prennent des opioïdes qu’on appelle faibles dont le Tramadol. De plus, l’OFMA(Observatoire français des médicaments antalgiques) recensait rien qu’en 2016, plusieurs décès impliquant 4 molécules dont le Tramadol, la morphine, la codéine et l’oxycodone.

Outre ses possibles effets secondaires, le Tramadol peut provoquer une dépendance physique et psychique, notamment lorsqu’il est pris pendant une durée prolongée et c’est à ce moment qu’il y a des risques de surdosage, surtout dans le cas où la dose du patient n’est plus assez efficace sur les douleurs et que celui-ci souffre et manifestement, les praticiens ne devraient prescrire le Tramadol, qu’en dernier ressort.

A propos de l'autheur

Esprit & Santé

Esprit & Santé