Forme Recettes Santé

Mettre ce produit sur votre nombril vous aidera à combattre les douleurs, le rhume, la grippe et les règles douloureuses

L’alcool pour contrer les douleurs musculaires

Non, il ne s’agit pas d’en boire pour réduire les douleurs, mais de l’utiliser en application locale.Cela peut paraître étonnant car l’alcool est plutôt réputé pour traiter les plaies ouvertes en raison de ses propriétés antibactériennes et antivirales. Mais il est bien plus intéressant que vous ne le croyez. En effet, l’alcool à 50° a des propriétés antidouleur et calmantes ainsi qu’une capacité à dilater les vaisseaux sanguins pour guérir les inflammations locales, idéal pour réduire les douleurs musculaires et détendre les muscles. Si vous vous sentez tendu, rien de mieux qu’une application alcoolisée pour vous détendre.

Contre le rhume et la grippe

En hiver, il pourrait remplacer toute la batterie de médicaments qui vous sert à guérir de la grippe, du rhume et des maux qu’ils engendrent comme les maux de gorge, la fièvre, la toux et les écoulements nasals. Ces médicaments affaiblissent notre système immunitaire, contrairement à l’alcool qui guérit ces maladies sans détruire notre immunité. Il a des propriétés antivirales, antibactériennes et anti-inflammatoires, et pour couronner le tout, il est naturel donc sans danger pour notre santé.

Contre les douleurs menstruelles

D’après les sondages, 50% à 80% des femmes fécondes seraient sujettes à des douleurs menstruelles très aiguës que l’on appelle en terme médical les dysménorrhées, lesquelles obligeraient 15% d’entre elles à retourner au lit sans bouger. Ces douleurs sont souvent accompagnées de crampes, de vertiges et de vomissements dans des cas plus poussés. Lorsque l’on souffre de règles douloureuses, le premier geste que nous faisons est d’avaler un anti-inflammatoire. Or l’anti-inflammatoire a un effet anticoagulant qui pourrait accentuer l’écoulement du sang et qui ne fait que réduire la douleur de façon éphémère. L’alcool, lui, a pour effet de calmer instantanément ces douleurs par application locale, car il a des propriétés anti-inflammatoires et vasodilatatrices.

Comment l’utiliser ?

Pour guérir l’une des maladies précitées, il faudra choisir un alcool à 50°. Imbibez un bout de coton d’alcool, pressez-le pour enlever le surplus puis placez-le sur votre nombril. Afin qu’il ne tombe pas, mettez un pansement par-dessus ou enveloppez-vous d’un film alimentaire autour de la taille le temps que l’alcool agisse bien.

Pourquoi le nombril ?

Notre nombril est selon la médecine une cicatrice. Il est relié en haut au foie par le biais du ligament rond de ce dernier et en bas à la vessie par le ligament ombilical médian. Il est entouré de nerfs intercostaux qui innervent la paroi thoracique et la paroi abdominale. C’est un tissu très fin appelé « zone de faiblesse ».

A propos de l'autheur

LifeandS

LifeandS