Esprit Food & Nutrition Santé

Ne mangez pas ces aliments, ils provoquent des vers dans votre corps

Les vers intestinaux sont des parasites qui profitent du corps humain pour se nourrir et se reproduire. Presque 1 tiers de la population mondiale (un peu plus de 2 milliards de personnes) est touché par les vers intestinaux. Il est important de noter que la propagation de ces vers dans le corps humain peut causer des problèmes de santé graves. Voici donc un aperçu des différents types de vers intestinaux, les aliments qui favorisent leur entrée dans le corps ainsi que quelques conseils pour les éviter !

Les vers intestinaux sont nombreux et se présentent sous différentes formes (Oxyures, Ascaris et Ténia), il s’agit d’une infestation de parasites qui peut causer l’altération de l’état général. Ces parasites peuvent se manifester par une panoplie de symptômes : une nausée, une diarrhée, une douleur dans l’abdomen, une perte d’appétit ou une perte de poids. Si le problème n’est pas traité à temps, cela peut entraîner des complications plus graves, en particulier une maladie des voies biliaires.

Quels sont les différents types de vers intestinaux ?

Il existe différents types de vers intestinaux qui peuvent causer des complications.

Les oxyures : Ce sont les plus fréquents chez l’enfant et son entourage familial. Ces parasites sont des vers ronds qui mesurent jusqu’à 10 mm de long et qui vivent 7 à 8 semaines dans l’intestin. La nuit,  les femelles fécondées migrent vers l’anus où elles pondent des œufs ce qui entrainent systématiquement des démangeaisons.

Les ascaris : Ces vers sont plus fréquents dans les pays en voie de développement où les conditions d’hygiène sont plus précaires. En effet, la contamination par ces vers se fait par ingestion d’œufs dans l’eau ou les aliments souillés. Ce sont aussi de longs vers ronds et blancs, mais qui peuvent mesurer jusqu’à 35 cm.

Le ténia : Appelé également ver solitaire,  ce parasite peut vivre dans le corps 30 à 40 ans et mesurer jusqu’à 10 mètres de long à taille adulte. Ce vers touche chaque année 100.000 Français. Ses anneaux, qui contiennent les œufs, se retrouvent régulièrement dans les selles.

A propos de l'autheur

Esprit & Santé

Esprit & Santé