Esprit Santé

Ne retenez plus vos pets ! Voici ce qu’ils indiquent sur votre état de santé

Bien plus qu’un son rigolo, le pet ou « prout » est un indicateur surprenant de notre santé. Pourtant, les flatulences sont souvent un sujet tabou et gênant mais elles font partie des fonctions naturelles de notre organisme, tout comme le hoquet et les rots, et ne devraient pas être retenues. À vos marques, pets, péter !

En effet, en moyenne, un être humain pète 14 fois par jour, bien que ce chiffre puisse varier. Certains aliments augment la production de gaz intestinaux comme le chou, les oignons, les radis et les haricots. D’ailleurs, l’odeur des flatulences dépend en majeure partie de l’alimentation car des produits contenant du souffre, comme les œufs ou les brocolis engendrent une odeur nauséabonde.

Les gaz intestinaux et la santé

Au-delà d’indiquer, plus ou moins, ce qu’une personne a consommé dernièrement, les gaz intestinaux permettent d’en savoir plus sur le bon fonctionnement du système digestif. Selon la fréquence, l’odeur, le bruit ou la douleur ressentie au moment de dégazer, les flatulences peuvent être des signes précurseurs de diverses affections comme des allergies alimentaires, une occlusion intestinale ou une gastro-entérite. De plus, une exposition constante au stress peut favoriser une accumulation de gaz au niveau de l’intestin et provoquer des ballonnements.

A propos de l'autheur

Esprit & Santé

Esprit & Santé