Amour Esprit

Selon une nouvelle étude, voici la position sexuelle la plus dangereuse

Amour, désir et fougue peuvent bien mener à l’hôpital, eh oui ! Cela peut paraitre bizarre mais certaines positions sexuelles sont dangereuses. C’est ce qu’affirme le résultat de plusieurs études scientifiques très sérieuses. Mesdames et surtout Messieurs, si vous souhaitez que vos moments intimes se terminent bien, lisez ce qui suit.

Alors que vous pensiez que les préservatifs étaient tout ce dont vous aviez besoin pour avoir un rapport sexuel sûr et amusant, de nombreux scientifiques révèlent les résultats de leurs recherches qui montrent qu’il est possible d’avoir un rapport sexuel dangereux, que vous ayez un préservatif ou non…  Comment est-ce possible ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Des positions dangereuses

Une équipe de chercheurs a étudié les positions sexuelles les plus à même de causer des fractures péniennes chez les hommes hétérosexuels et a publié le résultat de son travail dans le Journal of Impotence Research. Étonnamment, la levrette était au sommet de la liste, représentant 41% des fractures du pénis, suivie par la position du missionnaire et de celle de l’Andromaque. Impressionnant, n’est-ce pas ?

Lors d’un moment torride et passionnel, il est possible que le pénis masculin se casse, causant des traumatismes et une forte douleur. Beaucoup de gens pensent que le pénis a un os et qu’il est possible de le briser. Ceci est incorrect, mais une sensation de « fracture » peut être ressentie, en particulier s’il bute contre l’os pelvien de la femme lors d’un rapport sexuel intense. Autrement dit, il s’agit d’une rupture de l’albuginée et des corps caverneux ce qui provoque un gonflement de la verge et l’apparition d’un hématome.

Pour les besoins de l’étude, 90 hommes âgés de 18 à 66 ans avec une fracture du pénis ont été examinés par les scientifiques. Les chercheurs ont étudié les différentes positions et comportements ayant pu induire la blessure, comme la position de la levrette, du missionnaire, et la position d’Andromaque.

A propos de l'autheur

Esprit & Santé

Esprit & Santé