Amour Esprit

Le sexe peut guérir une grande partie de nos « maux »

Faire l’amour améliore sérieusement la santé

Les bienfaits d’une sexualité saine sont illimités. Cela, bien sûr, transcende le domaine du génital, puisque cela concerne la manière dont nous écoutons notre potentiel sexuel à tous les niveaux de la vie.

C’est pour cela que lorsque nous parlons de prendre soin de notre relation en ayant des relations sexuelles, nous ne nous référons pas seulement au coït mais également à l’exploration totale de nos désirs, de nos volontés et de nos sensations.

Il ne faut pas l’oublier et le limiter, car nous mettrions de grosses barrières à notre identité.

Soyez conscient, donc, que le sexe vous aidera à maintenir un équilibre psychologique, physique et émotionnel, et empêchera que la frustration dérivée de l’incompréhension ne précipite l’apparition d’états de moral négatifs et nocifs.

L’exploration, la clé pour profiter du contact sexuel

Pour profiter des relations sexuels, il est nécessaire de laisser de côté les réticences qui nous empêchent d’explorer notre corps, nos sensations et nos désirs. 

Cela est essentiel, même lorsque nous partageons activement notre vie sexuelle.

Il est indispensable d’explorer intimement chaque recoin de notre corps car savoir ce qui nous plaît et ce qui nous emmène sur le chemin de la satisfaction sexuelle est la clé.

Ainsi, comme nous l’avons dit à de nombreuses reprises, nous ne pouvons pas conduire notre conjoint vers quelque chose qui nous plaît si nous-même ne connaissons pas le chemin pour y parvenir.

Le désir pour le corps se présente comme une pétition urgente de déclaration d’amour propre, de satisfaction personnelle et de communication intime. Nous devons développer nos sens pour qu’ils captent nos désirs intérieurs, physiques et émotionnels.

Si nous nous permettons de cohabiter avec cette partie naturelle de notre être, nous observerons rapidement les bienfaits et le bien-être que cela nous apporte. 

C’est pour cela qu’il est bon de laver notre esprit de préjugés et d’avoir des relations sexuelles, qu’il fasse beau ou mauvais temps.

 

A propos de l'autheur

Stéphane FORESTER

Stéphane FORESTER