Esprit Forme Santé

Trois signes qu’une crise cardiaque est proche que tout le monde doit connaitre

trois-signes-quune-crise-cardiaque-proche-monde-connaitre
LifeandS
Redigé par LifeandS

Tandis que les hommes sont pris de douleurs thoraciques suffocantes, les signes d’une crise cardiaque sont différents chez les femmes. De ce fait, les victimes ou leur entourage ne les reconnaissent pas et attribuent ces manifestations à d’autres maladies ou aux effets indésirables d’un médicament, pensant qu’ils disparaîtront tout seuls. Comment reconnaitre les signes d’une crise cardiaque?

Les signes d’une crise cardiaque varient énormément d’une personne à l’autre, mais peuvent aussi être différents en fonction du sexe. Si chez les hommes, les symptômes sont très clairs, chez les femmes ils sont plus subtiles. Ces dernières ont d’ailleurs tendance à les décrire différemment ce qui peut causer un faux diagnostic. Apprendre à reconnaitre les symptômes des crises cardiaques chez les femmes est donc important. En voici trois :

Transpiration excessive

La transpiration excessive sans chaleur ou effort physique est  parfois le signe précurseur d’une crise cardiaque. Les femmes ont tendance à confondre ce symptôme avec une bouffée de chaleur ou imputent ce mal à leurs hormones et cycle menstruel.

Une fatigue soudaine

Les crises cardiaques sont sournoises et consomment toute l’énergie d’une femme, même quand elle est au repos,  la réduisant à un épuisement inhabituel. Si la fatigue survient soudainement et persiste, il faut consulter un médecin.

Les douleurs au niveau de l’épaule, bras et mâchoire

Outre les douleurs thoraciques intenses, il est aussi possible que les femmes ressentent des douleurs qui irradient  dans l’épaule, le bras et parfois même la mâchoire.

Autres symptômes de crise cardiaque :

Parmi les symptômes énumérés, on retrouve aussi l’essoufflement mais aussi des vomissements, des battements de cœur rapides et des nausées. Autant de soucis qui peuvent être confondus avec tout autre problème de santé.

Le tabagisme, l’hypertension, le cholestérol, le surpoids, l’alcool, la sédentarité… sont des facteurs potentiels favorisant la survenue d’une crise cardiaque.

Comment préserver son cœur pour prévenir les crises cardiaques ?

Namaste au curcuma

Le curcuma a toute sa place dans votre pharmacie naturelle. Il traite une myriade d’indispositions incluant les troubles inflammatoires, les problèmes gastro-intestinaux,  les infections et les rhumes. Cette épice peut aussi être efficace pour préserver la santé cardiaque. En effet, grâce à son action anti-inflammatoire au niveau vasculaire, due à la curcumine qu’il contient, le curcuma aide à réduire les taux de cholestérol LDL qui, suite à son oxydation, peut favoriser le développement de l’athérosclérose.

Mollo sur le sucre

Boissons sucrées, gâteaux en tout genre… Becs sucrés, attention à votre cœur ! Selon une étude publiée dans la revue Jama Internal Medicine, la consommation excessive de sucre ajouté augmente les risques de décès par maladies cardiovasculaires. Une douceur de temps à autre oui, mais tâchez de consommer du sucre à bon escient.

En outre, le sucre par la formation de la graisse est co-impliqué dans l’obésité, mauvaise pour le cœur.

La vitamine C, super bouclier contre le stress oxydatif

Le stress oxydatif est à l’origine du vieillissement cellulaire et de la genèse de bon nombre de pathologies. Il advient suite à une disproportion entre la présence des radicaux libres et notre aptitude à enrayer ces composés toxiques. Grâce à ses propriétés antioxydantes, la vitamine C fait office de bouclier et prévient les maladies cardiovasculaires, l’hypertension ainsi que les AVC. Les aliments les plus riches en vitamine C sont les poivrons, le kiwi, le citron, les fruits rouges…

Vitamine D et K : le combo gagnant

Une étude américaine a démontré que les carences en vitamine D seraient un facteur de risque principal des maladies du cœur, tout comme l’hypertension et le diabète. D’après l’analyse des chercheurs, les sujets qui ont un déficit en vitamine D ont deux fois plus de risques de souffrir d’AVC et de crise cardiaque.  Ainsi, il est fortement recommandé d’avoir des apports suffisants en vitamine D.

La vitamine K est également excellente pour la santé cardiaque. Celle-ci permet d’activer une protéine (Matrix Gla-Protein (MGP)), qui aide à prévenir la calcification des artères, un problème qui représente un véritable marqueur de risque cardiovasculaire.

Sus à la cigarette

Le tabagisme concoure au durcissement des artères et favorise leur détérioration, ce qui peut augmenter les risques de problèmes cardiovasculaires.

L’ail, ami du cœur ?

L’ail aurait un effet cardio-protecteur, en agissant sur les facteurs de risques des maladies cardiovasculaires. En effet, de nombreuses études ont démontré la capacité de cet aliment à réduire les taux de cholestérol, de lutter contre l’hypertension ainsi que de ralentir la progression de l’athérosclérose et prévenir son apparition.

Haro sur les fruits et légumes

Les facteurs diététiques jouent un rôle crucial dans la prévention des maladies cardiovasculaires. Une alimentation saine riche en fruits et légumes est associée à des risques moins élevés de maladies cardiovasculaires.

Faire du sport

Le sport c’est bon pour la santé, plus particulièrement pour le cœur. Faire du sport régulièrement aide à la vasodilatation des petites artères, chose qui permet de réduire la tension artérielle et le taux de cholestérol. Deux actions bénéfiques pour la santé cardiaque.

A propos de l'autheur

LifeandS

LifeandS