Esprit Forme

Voici pourquoi les hommes n’ont (plus) l’os de leur pénis

voici-hommes-nont-plus-los-de-penis
LifeandS
Redigé par LifeandS

Des chercheurs britanniques expliquent aujourd’hui pourquoi les hommes ont perdu l’os de leur pénis. Une info intrigante qui, par la même occasion, nous apprend que celui-ci en était pourvu, donc, il y a 50 millions d’années.

A priori, on parle d’un os. Rien de fou. Mais en réalité, il s’agit d’une information plutôt amusante. Des scientifiques britanniques se sont penchés sur une question (qu’il serait poussé de qualifier d’existentielle) : pourquoi les hommes ne possèdent-ils plus leur os pénien, comme les bonobos ou les ours, également des mammifères ?

Qu’est-ce qu’un « baculum », ce nom scientifique étrange donné à l’os pénien ? N’en ayant jamais vu auparavant, nous nous sommes lancés dans une recherche images sur Internet. Mis à part le fait que cet os sert visiblement à faire des colliers (sic), il peut donc mesurer selon les espèces entre deux millimètres pour le ouistiti et soixante-trois centimètres pour le morse, et sert à maintenir le pénis plus longtemps en érection pour un rapport sexuel plus long.

« PRIVILÉGIÉE POUR SE REPRODUIRE, LA MONOGAMIE A FAIT DISPARAÎTRE L’OS PÉNIEN DE L’HOMME ».

LA MONOGAMIE EN CAUSE ?

Mais alors pourquoi celui de l’homme a-t-il disparu ? Selon les conclusions des blouses blanches d’outre-Manche publiées dans la revue scientifique « Proceedings of the Royal Society », la monogamie, adoptée par les Hommes il y a 1,9 millions d’année, serait en cause. Privilégiée pour se reproduire et les rapports sexuels n’ayant alors plus « besoin » de durer de longues minutes, l’os aurait alors progressivement disparu.

Parfait, puisqu’en octobre dernier,  des scientifiques américains nous expliquaient que sept minutes pour faire l’amour, c’est finalement très bien. Trente, c’est trop. Trois ? Pas assez. Et les préliminaires ne sont pas comptabilisés : on a en effet encore le droit de les faire durer autant que l’on veut (ouf !).

A propos de l'autheur

LifeandS

LifeandS