Food & Nutrition Santé

Si vous voyez ces lignes blanches sur la viande du poulet, lisez ceci !

Les gens consomment de plus en plus les viandes blanches notamment celle du poulet délaissant un peu la viande rouge et ce en raison de ses propriétés nutritionnelles. Mais avez-vous déjà remarqué des stries blanches à sa surface ? Voici leur signification !

Bien qu’il faut les consommer avec modération, les viandes en général restent une excellente source de certains composants énormément bénéfiques pour l’organisme et qui n’existent ni dans les légumes ni dans les fruits, en l’occurrence les protéines animales, le fer héminique, la vitamine B12…Mais ce qui caractérise la viande du poulet par rapport aux viandes rouges, c’est surtout sa teneur élevée en protéines et sa faible contenance en matières grasses. Ce qui aide à prévenir les maladies cardiovasculaires et à réguler le taux du cholestérol en améliorant la teneur en lipides dans le sang.

D’ailleurs, c’est pour cette raison que le marché de vente des viandes blanches, particulièrement celui des poulets, est en croissance permanente.

De ce fait, pour produire toujours plus de quantités répondant au besoin du marché, le progrès industriel est au rendez-vous. Or ses conséquences néfastes sur la qualité de la viande sont bien évidentes.

En effet, pour produire à tout prix une quantité énorme de volailles dans un laps de temps très réduit, de l’accouvage au conditionnement, tous les moyens sont bons pour les industries d’élevage : injection d’hormones de croissance, utilisation d’antibiotiques, nourriture inappropriée (utilisation de farine animale),  exposition prolongée à la lumière, espaces condensés (23 poulets /m2 dans un bâtiment de 1000m2 jusqu’à 1500 m2) et une durée d’élevage réduite.

Généralement, il faut environ 47 jours pour que le poids des poussins atteigne 3 kg! Alors que 50 ans avant, il fallait au poulet environ 70 jours pour atteindre le même poids, c’est-à-dire qu’il y a eu une croissance forcée. En outre, l’élevage industriel s’avère sans pitié envers ces pauvres bêtes : cruauté, violences, négligences, blessures…

Cet élevage intensif et ce comportement abusif envers ces animaux n’est pas sans conséquences. Il est à l’origine d’une qualité médiocre de viande qui peut être facilement reconnue à l’œil nu par la présence de stries blanches. Ces rayures sont un indice fort du aux traitements précédents, contrairement à la normale,  ladite viande est caractérisée par une teneur faible en protéines et une composition élevée en acides gras due au fait que les muscles ont subi une croissance anormale reflétant de mauvaises conditions d’élevage.

Tout ceci n’est pas sans conséquences sur la santé car bien évidement la matière grasse est à l’origine de plusieurs maladies surtout les maladies cardiovasculaires.

Finalement, pour une viande de poulet de qualité, certaines conditions sont à respecter :

– Les conditions environnementales : La fraicheur avec une température adéquate, la lumière naturelle du soleil, une bonne aération, un grand espace (11 volailles/m2)
– Une bonne alimentation basée sur les céréales plutôt que sur la farine animale et les graisses…
– Une durée d’élevage appropriée : 81 à 110 jours (doublement plus élevée que les conditions standards).
– Une sélection d’une souche de qualité.

En bref, la qualité d’un poulet réside dans sa croissance lente, une alimentation adéquate, des conditions environnementales appropriées et une bonne qualité de race. Vu que les industries d’élevage sont très loin de ces standards et n’ont nullement l’intention de s’y plier, il faut être doublement vigilant en termes de consommation de ces viandes blanches. Et surtout si vous remarquez ces rayures blanches !

Poulet de qualité :

A propos de l'autheur

Esprit & Santé

Esprit & Santé