Food & Nutrition Santé

11 antibiotiques naturelles qui tuent les bactéries dans votre corps

Esprit & Santé
Redigé par Esprit & Santé

Bien avant que les antibiotiques existent, les richesses qui nous entourent étaient notre source principale de vitamines et de remèdes naturels. Les gens savaient faire bon usage des moyens mis à leur disposition et puisaient leurs médicaments dans des sources intarissables de bienfaits pour la santé. En effet, la Terre regorge d’antibiotiques naturels dont vous n’avez pas idée !

De plus en plus, nous sommes témoins de campagnes médiatiques qui déconseillent l’utilisation irréfléchie d’antibiotiques. En effet, le fameux slogan lancé en 2002, « les antibiotiques, c’est pas automatique », est bien ancré dans les mémoires. Pourtant, les objectifs de cette campagne n’ont pas fait long feu, bien au contraire.

« Les antibiotiques, c’est pas automatique »

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, cette campagne lancée en accord avec l’Assurance Maladie et le gouvernement Français avait pour but de réduire les prescriptions de 25% sur une durée de 5 ans. Cependant, l’OMS déclare que la France serait toujours l’un des plus gros pays consommateurs d’antibiotiques en Europe.

Le but de cette campagne médiatique était de sensibiliser les gens pour que ces derniers ne se jettent pas sur les antibiotiques au premier souci de santé. Comme cette organisation l’explique, une consommation trop accrue pourrait mener au développement d’une résistance aux antimicrobiens, qui engendreraient des risques graves allant des infections bénignes aux pneumonies mortelles.

« Les antibiotiques, ils sont précieux, utilisons-les mieux »

Seize ans plus tard, voici le nouveau slogan annoncé par le gouvernement. Cette nouvelle campagne est lancée en novembre 2018 durant la semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques. En effet, la France tient absolument à sensibiliser sa population sur les risques associés à une surconsommation d’antibiotiques.

Selon l’un des derniers rapports publiés en novembre 2018 par l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), les chiffres concernant l’abus d’antibiotiques seraient alarmants :

« Les infections à « superbactéries » pourraient tuer quelque 2.4 millions de personnes en Europe, en Amérique du Nord et en Australie au cours des 30 prochaines années si l’on ne redouble pas d’efforts pour enrayer l’antibiorésistance »

Dans ce sens, il convient de se pencher sur les techniques naturelles. Nous vous proposons une alternative naturelle aux antibiotiques que vous pouvez aisément trouver autour de vous.

L’ail et l’oignon

Selon une étude menée sur les antibiotiques naturels, un ensemble de bactéries, champignons et autres petits parasites aurait été tués en moins de 5 minutes après avoir été exposés à l’ail et à l’oignon. En effet, ces deux aliments possèdent des propriétés antibactériennes et antifongiques.

La racine de gingembre

D’après The International Journal of Preventive Medecine, le gingembre possède  des propriétés anti-inflammatoires et antimicrobiennes qui lui permettent de traiter de nombreux troubles de la santé dont les maladies cardiovasculaires, les nausées, les vomissements et les maladies dégénératives.

L’huile de coco

D’après une comparaison scientifique entre un antiseptique bactéricide (chlorhexidine) et l’huile de coco, les résultats auraient prouvé que les propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires de cette dernière auraient produit les mêmes résultats qu’un antiseptique et aurait permis de détruire la bactérie de manière similaire.

Le vinaigre de cidre de pomme

Grâce à sa teneur en acide acétique, le vinaigre de cidre de pomme est un anti-inflammatoire très efficace. Il permettrait même de combattre les biofilms bactériens et serait un excellent remède dans le traitement des otites.

Le miel

D’après les scientifiques, le miel possède des propriétés antibactériennes, antifongiques, et anti-inflammatoires. D’ailleurs, il est utilisé depuis la nuit des temps pour désinfecter les blessures et favoriser la cicatrisation.

L’échinacée

Selon The Phytotherapy Research Journal, l’échinacée est une plante aux propriétés antibactériennes qui permettrait de traiter les blessures, de renforcer le système immunitaire, et de traiter certains symptômes d’infections respiratoires.

Le thym

Une étude menée sur l’activité antibactérienne du thym aurait démontré une activité puissante de son huile contre les bactéries résistantes aux antibiotiques provenant de patients atteints de caries et de maladies génito-urinaires.

Les clous de girofle

L’huile de clous de girofle possède des propriétés antibactériennes grâce à sa teneur en eugénol, en acides oléiques et en lipides. Selon une étude, elle permettrait de traiter les infections staphylococciques ainsi que les infections urinaires.

L’huile d’origan

Cette huile aux propriétés bactéricides représente une alternative efficace aux antibiotiques car elle stopperait la prolifération de bactéries au niveau des infections cutanées.

Les extraits de pépins de pamplemousse

Une étude aurait découvert que l’extrait de pépins de pamplemousse (dilué à un autre composant) est un agent aux propriétés antibactériennes sur plus de 800 souches de bactéries, 100 types de champignons et un grand nombre de parasites multicellulaires.

L’hydraste

Cette plante aux vertus anti-inflammatoires et antibactériennes est généralement utilisée pour traiter différents types d’infections. Sa teneur en alcaloïdes tels que la berbérine lui octroie également des qualités antifongiques.

A propos de l'autheur

Esprit & Santé

Esprit & Santé