Vous ne vous êtes jamais rendu compte que nous avons toutes tendance à diaboliser les règles simplement parce que l’on ne sait pas y faire face convenablement ? Si les troubles menstruels sont la résultante d’un déséquilibre hormonal, d’un bouleversement chimique cérébral ou d’une carence nutritive, il faut admettre que certaines de nos habitudes rendent ce moment du mois encore plus incommodant qu’il ne l’est déjà. On vous dresse une liste non exhaustive des erreurs à ne pas commettre quand vous avez vos ourses !

Faites l’impasse sur le café et autres boissons alcoolisées  

Vous faites partie de celles qui ont un appétit d’ogresse pendant leurs périodes rouges ? Ou de celles qui engloutissent des litres et des litres de caféine pour se remettre d’aplomb après une nuit d’insomnie ? Si boire une bonne tasse de café vous aide à vous détendre, sachez que ce breuvage, ne fait en fait que souffler le chaud et le froid sur vos émotions, causant irritabilité et anxiété, en plus de fragiliser vos intestins et éliminer le magnésium, ce précieux oligo-élément qui a le don d’atténuer les douleurs menstruelles. Mieux vaut donc se passer de ces effets et de se mettre aux tisanes ou au lait au miel pendant quelques jours.

L’hygiène intime c’est primordial !  

On se demande bien comment font ces adeptes du flux instinctif libre qui ont fait le choix de ne porter aucune protection pendant leurs règles comme l’on peut bien se demander comment d’autres camarades saigneuses peuvent confiner leur vagin sanguinolent dans la même serviette pendant toute une journée ?

Loading...

Logiquement, quand on saigne à mort, on n’attend pas de puer la charogne avant de se changer ! Qui plus est, avec ou sans protection, la flore vaginale est exposée aux agressions. Il est primordial d’avoir une hygiène irréprochable pour éviter la prolifération des bactéries et des infections. Changez votre serviette hygiénique ou votre tampon toutes les quatre heures maximum, au risque de choper une méchante infection vaginale. Et que celles qui vantent les mérites de la coupe menstruelle se taisent à jamais ! Contentez-vous de vos bonnes vieilles serviettes hygiéniques en coton, à moins que vous ne vouliez transformer votre sale de bain en une scène de crime à la Tarantino.  

Loading...

Le coton dans tous ses états

Exit les culottes en tissus synthétiques qui font transpirer, sortez vos larges culottes en coton, si elles ne sont pas bien sexy, elles ont le chic d’être confortables, et c’est tout ce dont vous avez besoin pendant vos périodes. 

Si l’on ne sait pas vraiment ce que l’on se met sous les muqueuses, la composition des protections étant gardée secrète. Les consommatrices pointent certaines substances suspicieuses dont viscose, cellulose, plastique et autres parfums. 

User de produits parfumés, non ! 

Il n’y a pas pire idée que de vouloir à tout prix sentir la rose, en usant de produits parfumés ou en faisant fixation sur les lavages intempestifs de l’intérieur du vagin. Pourquoi ? Parce qu’aucun moyen de contraception n’est aussi propre que le vagin qui figurez-vous est autonettoyant. On vous aura prévenues ! Produits parfumés et mycoses et autres irritations de la zone vulvo-vaginale sont meilleurs amis…

Dormez sur vos lauriers 

Certaines femmes sont plus sujettes que d’autres à des insomnies menstruelles, ou encore à des douleurs pelviennes qui gâchent la qualité de leur sommeil. Dans ce cas comme dans l’autre, des solutions existent. Un médecin pourrait vous prescrire un anti-inflammatoire non stéroïdien, du magnésium ou un autre calmant pour soulager les douleurs. Le cadre est tout aussi primordial. Essayez de dormir à des horaires fixes, dans un environnement calme et confortable, lovée dans des draps qui sentent bon la verveine, idéalement le ventre léger et l’esprit apaisé au maximum. 

Allez-y mollo sur le sport 

Loading...

Faire du sport pendant ses règles n’est pas contre indiqué. Il est bien au contraire recommandé de bouger mais en douceur. Alors devinez quel est le sport relaxant et zen par excellence ? Le Yoga ! Qui a le mérite de soulager les crampes en plus de détendre les muscles du corps entier. Alors vous avez le choix entre vous terrer sous vos draps et gémir de souffrance jusqu’à la fin de vos périodes ou de travailler votre position Vajrasana.