Savez-vous ce que contiennent les boites et sachets de chips que vous consommez ? S’agit-il de pure pomme de terre ou est-ce qu’il y a d’autres additifs chimiques dedans ? Outre les calories en plus, les chips sont-elles sont danger pour la santé ? Augment-elles le risque de cancer ? Découvrons ce que cachent la boite de l’une des marques de chips les plus consommées au monde : Pringles.

Les chips sont des tranches de pommes de terre fines qui sont frites dans l’huile. Elles sont normalement assaisonnées au sel, mais aujourd’hui, elles se présentent sous différentes saveurs et arômes. Entre fromage, sauce piquante, barbecue ou encore oignon, le choix est large, pour le plus grand plaisir des gourmands.

Prises pour caler une petite faim, les chips sont appréciées par les adultes mais aussi par les enfants pour leur goût. Bien qu’elles soient décriées pour leur caractère calorique, elles restent tout de même très prisées et ont même été détournées en version plus « healthy », soit cuite au four.

Loading...

Cependant, les inconvénients que présentent les chips dépassent de loin les calories ingérées en plus. En effet, les chips représentent un réel danger pour la santé et ceci revient principalement à leur méthode de fabrication.

Les boites de chips qui remplissent les grandes surfaces renferment beaucoup plus que des lamelles de pommes de terre. Et il n’est pas ici question que des marques cheap, mais plutôt de la majorité des marques qui proposent ce genre de produits et même les plus connues d’entre elle, notamment Pringles.

Comment sont fabriquées les chips ?

Les ingrédients utilisés pour fabriquer les chips sont : les lamelles de pommes de terre (heureusement),  des flocons de pommes de terre, du blé et du maïs. Tous ces aliments sont mélangés afin d’obtenir une sorte de pâte. Celle-ci sera ensuite placée dans des moules pour avoir la forme finale des chips.
Les chips sont ensuite frites dans l’huile, séchées, puis aromatisées avant d’être emballées.

Pourquoi les chips sont dangereuses pour la santé ?

Les ingrédients utilisés dans les chips ne sont pas les responsables de leurs effets nocifs. Ce sont plutôt les processus de fabrication et de cuisson qui font de cet aliment un danger.

Loading...

En effet, le processus de préparation des chips entraine la formation d’une substance chimique que le CIRC (centre international de recherche sur le cancer) a classé  comme potentiellement cancérigène pour l’homme ; l’acrylamide.

Cette matière a tendance à se former dans les aliments riches en amidon, pendant leur cuisson à haute température, notamment durant les fritures. Elle est le résultat d’une réaction chimique entre l’aspargine, un acide aminé, et les sucres.

L’acrylamide se retrouve ainsi dans différents aliments, notamment les biscuits et les chips évidemment.

Tenant compte de ces faits, les chips peuvent donc être considérées comme dangereuses pour la santé. D’autant que l’acrylamide est classée comme cancérigène et génotoxique par l’European Food Safety Authority (EFSA). En plus d’augmenter les risques de cancer, elle peut endommager l’ADN. Rappelons, toutefois, que ces informations sont tirées des résultats d’études menées sur des animaux. Celles menées sur l’homme restent peu concluantes. Or, cela ne veut pour pas dire que cette substance est innocentée !

Par ailleurs, les résultats du projet HEATOX (Heat-generated Food Toxicants) ont démontré qu’il existe d’autres substances formées lors de la cuisson des chips et pouvant être cancérigènes et toxiques.

Les données de ce projet ont conclu qu’une cuisson à haute température entraine la formation de 800 composants. 52 parmi eux, peuvent conduire au cancer.

Comment limiter l’exposition  à l’acrylamide ?

Étant présente dans différents aliments comme le café, le pain grillé, les frites ou encore les chips, il peut être difficile de l’éviter complètement. Toutefois, il est possible de réduire l’exposition à cette matière.

Pour cela, il est recommandé d’éviter de trop chauffer l’huile de cuisson ou de cuire les aliments plus qu’il ne le faut. Les parties brunes ou trop dorées des aliments frits ou cuits au four, étant celles qui contiennent le plus d’acrylamide, doivent être évitées.

Loading...

Enfin, il est important de rappeler que la consommation de tous les aliments transformés, souvent riches en sel, gras et sucre est fortement déconseillée, parce qu’elle augmente les risques de surpoids, de cancer ainsi que de maladies cardiovasculaires et de diabète. Il est important de privilégier tout ce qui est naturel, et d’avoir un régime alimentaire équilibré riche en fruits, légumes, céréales de grains entiers et  protéines maigres.