Esprit Forme Santé

Nous en buvons chaque jour, mais ignorons qu’il peut être dangereux

Une étude menée par le consortium Kaiser Permanente a fait une découverte qui peut être révolutionnaire et réduire le risque de décès par cancer du sein. Selon les chercheurs, les femmes diagnostiquées avec un cancer du sein et qui consomment des produits à base de lait entier ont plus de risques de mourir par cette maladie que les femmes qui consomment des produits laitiers faibles en matières grasses.

buvons-jour-ignorons-quil-etre-dangereux

Le cancer du sein représente le type de cancer le plus courant chez les femmes. C’est en effet le premier cancer qui touche les femmes dans le monde. Il est estimé qu’une femme sur onze sera affectée par cette maladie pendant sa vie. En cas de dépistage précoce, ce cancer peut être facilement traité et guéri, sans nécessairement passer par une ablation du sein. Mais dans certains cas, le cancer du sein peut entraîner la mort. En 2012, le nombre de mort par cancer du sein est estimé à 11 886.

L’œstrogène est l’hormone, responsable du développement des cellules des seins, mais aussi du développement cellules cancéreuses aux récepteurs hormonaux positifs.

Selon plusieurs chercheurs, les produits laitiers consommés aux États-Unis et dans d’autres pays occidentaux contiennent des taux très élevés d’œstrogène et de progestérone, parce que le lait de base provient de vaches pleines. Il est donc fort probable que les produits laitiers à faible teneur en matières en matières grasses concentrent moins d’œstrogène et de progestérone, parce que la plupart des matières grasses ont été enlevées.

A propos de l'autheur

Esprit & Santé

Esprit & Santé