Esprit

Si la musique vous donne la chair de poule, votre cerveau pourrait être spécial d’après la science

La musicothérapie

En effet, au-delà d’être un plaisir, la musique permet également de traiter diverses maladies comme la schizophrénie, les troubles de l’humeur et la dépression. En effet, la musicothérapie est une thérapie qui consiste en l’utilisation de la musique et de tout ce qui englobe le sonore (bruits, sons, voix, silence et souffle) dans l’optique d’établir ou de rétablir les canaux de communication, avec soi et les autres, pour une réinsertion sociale sereine. Elle fait appel à l’écoute des sons ou des musiques enregistrés, à l’expression par les instruments de musique et à l’interprétation et la composition de musiques.

La musicothérapie se divise en deux formes dont :

  • La musicothérapie réceptive
  • La musicothérapie active

L’une est axée sur l’audition tandis que l’autre est axée sur la production sonore. Toutefois, il est possible d’associer les deux techniques.

Au même titre que l’activité physique, la musique induit des effets neurochimiques positifs. Par conséquent, elle favorise la guérison de la dépression en permettant au patient de retrouver de la joie et d’interagir avec autrui.

En groupe ou individuellement, la musicothérapie s’illustre par le chant, le jeu sur les instruments, la composition et l’écoute musicale. C’est donc un moyen ludique de se sentir mieux dans sa peau tout en développant ses capacités créatives !

A propos de l'autheur

Esprit & Santé

Esprit & Santé