En 2018, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a déclaré que la maladie rénale était la maladie chronique la plus négligée. Par ailleurs, on a souvent tendance à ignorer ce que l’on ne voit pas. En effet, il est plus facile de fermer les yeux sur des symptômes qui ne se voient pas plutôt que d’anticiper leur apparition, et c’est malheureusement une erreur que nous sommes plusieurs à commettre. De nombreux facteurs sont à prendre en compte lorsqu’il s’agit de la santé de vos reins, à commencer par votre hygiène de vie quotidienne.

Selon un rapport établi par la National Kidney Foundation, le bon fonctionnement de vos reins se mesure grâce au débit de filtration glomérulaire (DFG), qui est le taux de filtration de votre sang. Grâce à cet indice, votre médecin peut déterminer le stade d’avancement d’une maladie rénale. Il faut savoir que le DFG de 90/ml/min signifie que l’état de vos reins est considéré comme bon, mais dès qu’il passe en dessous de ce chiffre, il devient insuffisant. D’ailleurs, les maladies chroniques rénales sont souvent décrites en tant que maladies « tueuses silencieuses », qui ne montrent leurs premiers symptômes que lorsqu’elles atteignent un stade très avancé.

Les reins, trop souvent négligés, font partie des organes les plus importants de notre corps. D’ailleurs, il est indispensable pour vos reins d’être en bon état afin que votre corps puisse fonctionner correctement. En effet, ces organes vitaux jouent plusieurs rôles, notamment l’élimination des toxines, le nettoyage du sang et la production d’urine.  Ce que vous ignorez peut-être, c’est que vous altérez ces fonctions au quotidien sans le savoir, à travers des habitudes en apparence anodines qui peuvent se révéler mortelles.  Les voici :

Ne pas boire assez d’eau

L’eau permet à vos reins d’accomplir leur fonction correctement. S’hydrater est essentiel afin que vos reins puissent filtrer votre sang et éliminer les toxines qui se trouvent dans votre corps. Un manque d’hydratation peut engendrer une accumulation de toxines et de ce fait, endommager vos reins.

Manger trop salé

C’est bien connu, l’excès n’a jamais fait de bien à personne. Il en va de même pour le sel, qui en augmentant votre pression sanguine, exerce trop de pression sur les reins et peut mener à une défaillance. Il est recommandé de ne pas dépasser 5g/jour pour éviter des problèmes de santé.

Se retenir d’uriner

Ne pas se soulager lorsque le besoin s’en ressent peut gravement affecter vos reins. En dehors de la sensation désagréable qui en résulte, se retenir d’uriner peut mener à l’incontinence, aux calculs rénaux, ou encore à une insuffisance rénale.

Consommer trop de sucre

Selon une étude menée par l’International Society of Environmental Epidemiology (ISEE), consommer deux boissons sucrées ou plus par jour entraine une défaillance des reins et du système urinaire. Les boissons contenant du cola sont particulièrement déconseillées car elles seraient l’une des causes les plus communes des calculs rénaux.

Ne pas consommer assez de vitamines et de minéraux

Afin d’éviter des carences en vitamines ou en minéraux, privilégiez une alimentation saine à base de fruits et de légumes. En dehors des avantages que ces derniers nous offrent en termes de poids et de silhouette, ils veillent surtout au bon fonctionnement de nos organes.

Consommer trop de protéines animales

Manger trop de viande peut s’avérer dangereux pour votre santé, surtout lorsqu’il s’agit de viande rouge. En consommer de manière excessive affecte votre système métabolique et peut mener à un éventuel dysfonctionnement de vos reins.

Boire de l’alcool

La consommation d’alcool, que ce soit en quantité modérée ou excessive, introduit des toxines dans votre corps. Lorsque cette consommation se fait de manière régulière ou répétitive, vos reins se retrouvent surchargés de ces toxines et deviennent graduellement incapables de les éliminer.

Boire trop de café

Le café est l’une des boissons les plus consommées au monde. Ses vertus santé sont innombrables, mais comme pour tout aliment, un excès de consommation peut générer des problèmes comme augmenter le fonctionnement des reins et causer ainsi une insuffisance rénale.

Prendre trop de médicaments

Que ce soit pour une migraine ou autre souci de santé mineur, nous avons la fâcheuse habitude de nous jeter sur le premier comprimé à notre portée. Malheureusement, cette très mauvaise habitude engendre de lourdes conséquences sur notre corps, en particulier au niveau des reins. Il est préférable d’avoir recours à des remèdes plus naturels, afin d’éviter tout problème rénal qui pourrait être causé par une consommation médicamenteuse trop élevée.

Manquer de sommeil

Le sommeil est très important car il permet à votre corps et à vos organes de récupérer. Pendant que vous dormez, vos reins en profitent pour faire une pause, ce qui leur permet de se restaurer pour effectuer leurs tâches correctement quand vous en avez besoin.

Author

Chez Esprit & Santé, nous adoptons une approche du bien-être à 360 degrés intégrant bien-être mental, physique, spirituel, émotionnel et environnemental - parce que nous sommes convaincus que ces piliers du bien-être sont vitaux et interconnectés.