L’orgasme féminin continue de faire l’objet de recherches scientifiques intenses. Certaines ont montré que les femmes peuvent avoir un orgasme voire plusieurs tandis que d’autres ont conclu qu’il y a bien des femmes qui ne l’ont jamais eu. Vivre une vie pleine de rapports sexuels sans avoir atteint l’orgasme ne serait-ce qu’une fois, oui ça existe ! Dans cet article vous allez comprendre pourquoi certaines femmes n’ont pas d’orgasmes !

Dans un article du Figaro, une femme sur quatre n’a pas eu d’orgasme pendant son dernier rapport sexuel ! Des chiffres assez frappants qui lèvent le voile sur ce sujet tant négligé. Selon une analyse de 33 études effectuées au cours des 80 dernières années par Elisabeth Lloyd dans son livre Le cas de l’orgasme féminin, 50% des femmes ont parfois des orgasmes, 20%, rarement et 5% jamais. Voici quelques raisons !

Loading...

1) Les vagins ne sont pas des cylindres pour pénis

Dans les rapports sexuels procréatifs, le pénis pompe le vagin, gagnant de l’excitation afin de concentrer toute l’énergie orgasmique nécessaire pour envoyer le sperme à travers un tunnel dans le but d’imprégner un ovule. C’est une métaphore assez amusante mais qui reflète le rôle du vagin qui s’avère précis et limité.

Dans le modèle procréatif, le vagin doit être serré et cela diminue considérablement sa sensibilité au plaisir. Mais quand cet organe est détendu et est prêt à la sensualité, il peut tout ressentir. En fonction du plaisir qu’il ressent, ses parois pourraient commencer à osciller roulant littéralement en vagues de plaisir le long de la tige du pénis. À chaque vague de plaisir que le vagin éprouve, les terminaisons nerveuses délicates dans ses parois vaginales envoient des ondes de plaisir dans tout son corps. La femme ressentira ce flux orgasmique jusqu’au bout de ses doigts et au sommet de sa tête. Son partenaire doit simplement rester en contact avec elle et ils peuvent chevaucher ensemble cette incroyable vague orgasmique.

2) Son cœur doit être ouvert

Nous sommes des créatures magnétiques. Dans de nombreuses écoles de tantra, nous apprenons que le cœur de la femme est son pôle positif et que son le vagin est négatif. Le pôle positif « donne » et le pôle négatif « reçoit ». (C’est l’inverse chez l’homme – d’où le flux d’énergie circulaire qui est possible dans les rapports sexuels.)

Loading...

Si vous voulez que le pôle négatif soit activé, vous devez stimuler le pôle positif. Cette action peut être réalisée de différentes façons entre autres en caressant le corps de manière douce et agréable. Mais le meilleur moyen de stimuler son pôle positif est via l’amour. C’est en montrant votre amour, en vous connectant intimement avec votre partenaire et en l’aimant tout simplement et complètement, que son cœur sera stimulé.

3) Guérir le sentiment d’être exploité

Barry Long, professeur de tantra, avait coutume de dire que les femmes en ont assez d’être utilisées comme un crachoir sexuel pour hommes. Cela peut sembler brutal, mais historiquement, c’est très juste. Le rôle des femmes était de s’occuper de la maison et des enfants et quand il s’agit de relation sexuelle, elles n’avaient pas le droit de dire non, c’était une obligation.  Seule la révolution sexuelle de la fin des années 60 (Mai 68) a véritablement généralisé le fait que les femmes puissent profiter du sexe et avoir des orgasmes. Les débris de cette époque vivent encore en nous sous forme de peurs et de traumatismes.

Il est souvent conseillé de pratiquer le sexe non éjaculatoire afin  d’aller au- delà  du modèle procréatif. En effet, nous devons faire l’amour dans le but de se rapprocher. L’intention et le but de l’éjaculation nous gardent enfermés dans la petite boîte de la procréation et nous empêchent d’explorer autre chose.

Mais l’idée est d’être juste aimé, de se toucher sensuellement pour le simple plaisir, de se rapprocher et de se sentir désiré…

Mais les choses ont changé

Aujourd’hui nous avons des droits, une liberté et un choix que nos grands-parents n’auraient pas pu imaginer avoir. Nous comprenons de plus en plus notre corps, nous apprenons à explorer les parties divines et infinies de nous-mêmes et nous faisons l’amour pour s’aimer naturellement.

Loading...

Et à mesure que les femmes apprennent à vivre de cette manière, elles ne poursuivront plus l’orgasme, elles ne s’inquiéteront plus d’avoir ou pas un orgasme, elles seront simplement orgasmiques toute la journée et éternellement dans la chambre à coucher.

Author

Chez Esprit & Santé, nous adoptons une approche du bien-être à 360 degrés intégrant bien-être mental, physique, spirituel, émotionnel et environnemental - parce que nous sommes convaincus que ces piliers du bien-être sont vitaux et interconnectés.