Esprit Forme Santé

5 astuces pour brûler les graisses après l’âge de 40 ans

Esprit & Santé
Redigé par Esprit & Santé

Il parait que le métabolisme connait un ralentissement après l’âge de 40 ans, et qu’il est beaucoup plus difficile de l’accélérer pour pouvoir perdre du poids à cette étape de la vie. Mais qu’est-ce que le métabolisme ? Pourquoi ralentit-il avec l’âge ? Et comment peut-on l’accélérer ? Les réponses à toutes ces questions sont dans cet article !

Plus on avance dans l’âge, plus le temps nous presse ! Entre engagements familiaux et engagements professionnels, souvent à 40 ans nous nous négligeons sans pour autant nous en rendre compte. Moins de temps pour pratiquer du sport, moins d’attention à notre régime alimentaire et un métabolisme qui ralentit, tout pour un corps qui fonctionne mal.

Le métabolisme, c’est quoi ?

En termes simples, votre métabolisme est l’ensemble des réactions chimiques qui aident à garder votre corps en vie. Il détermine également le nombre de calories que vous brûlez par jour. Plus votre métabolisme est rapide, plus vous brûlez de calories.

Selon une étude de l’université de Floride, la vitesse de votre métabolisme est influencée par quatre facteurs clés :

Taux métabolique au repos : combien de calories vous brûlez pendant que vous êtes au repos ou endormi. C’est la quantité minimale nécessaire pour vous garder en vie et fonctionner.

Effet thermique des aliments : combien de calories vous brûlez en digérant et en absorbant les aliments. Le TEF représente généralement 10% de vos calories quotidiennes brûlées.

Exercice: combien de calories vous brûlez grâce à l’exercice.

Thermogenèse d’activité non sportive : combien de calories vous brûlez lors d’activités non physiques, telles que rester debout, bouger, faire la vaisselle et effectuer d’autres tâches ménagères.

L’âge, la taille, la masse musculaire et des facteurs hormonaux peuvent également affecter votre métabolisme. Malheureusement, les recherches montrent que votre métabolisme ralentit avec l’âge. Cela s’explique notamment par moins d’activité, la perte musculaire et le vieillissement de vos composants internes.

Voici comment booster votre métabolisme :

Soyez actif

Vos niveaux d’activité peuvent affecter de manière significative la vitesse de votre métabolisme. Les recherches ont montré que l’activité physique représente environ 10 à 30% des calories brûlées quotidiennement. Pour les personnes très actives, ce nombre peut atteindre 50%.

Une étude portant sur 65 jeunes en bonne santé (21 à 35 ans) et des personnes âgées (de 50 à 72 ans) a montré qu’un exercice d’endurance régulier empêche le métabolisme de ralentir avec l’âge.

Courir, faire du vélo ou encore nager améliorera considérablement votre santé et peut aider à prévenir la chute du métabolisme.

Dormez assez

Une recherche montre qu’un manque de sommeil peut ralentir votre métabolisme. Heureusement, une bonne nuit de sommeil peut inverser cet effet. Si vous avez du mal à vous endormir, essayez de vous déconnecter et de ne pas utiliser tablettes ou Smartphones au moins une heure avant de vous coucher. Sinon, parlez-en à un spécialiste !

Mangez plus de protéines

Des études ont montré qu’une consommation de protéines allant de 25 à 30% de vos calories pouvait stimuler votre métabolisme de 80 à 100 calories par jour, par rapport à un régime alimentaire pauvre en protéines.

En effet, votre corps brûle plus de calories tout en consommant, digérant et absorbant les aliments riches en protéines. C’est ce que l’on appelle l’effet thermique des aliments (TEF). Les aliments riches en protéines ont un TEF plus élevé que les aliments riches en glucides et en matières grasses. Pensez à avoir une source de protéines à chaque repas.

Mangez bien

Un régime hypocalorique peut ralentir votre métabolisme en basculant votre corps en mode famine. Bien que les régimes présentent des avantages quand on est jeune, une étude du Centre for Musculoskeletal Ageing Research de l’université de Birmingham a montré que le maintien de la masse musculaire est plus important avec l’âge.

Comme relayé par le magazine Independent, manger environ toutes les trois heures, qu’il s’agisse d’un repas ou d’une collation, maintient votre métabolisme au cours de la journée.

Bon à savoir

Le thé vert peut augmenter votre métabolisme de 4 à 5%. Une étude portant sur 10 hommes en bonne santé a révélé que la consommation de thé vert trois fois par jour augmentait leur métabolisme de 4% en 24 heures.

N’oubliez pas de détoxifier votre corps en le maintenant hydraté. Consommez au moins 8 verres d’eau par jour.

A propos de l'autheur

Esprit & Santé

Esprit & Santé