Food & Nutrition Forme Santé

Recette : 2 ingrédients qui éliminent des kilos de déchets de vos intestin

Esprit & Santé
Redigé par Esprit & Santé

L’environnement, et par conséquent les aliments que nous consommons, peuvent être altérés par de nombreuses substances toxiques. Plastiques, aérosols, tabac, pesticides… sont autant de toxines et de polluants qui affectent notre environnement et surtout notre organisme et notre santé.

En effet, l’organisme est régulièrement confronté aux toxines, qui s’accumulent et mettent à mal le fonctionnement de certains organes dont l’intestin, le côlon, le foie ou encore les reins. Par la suite, c’est l’ensemble du corps qui en pâtit et des symptômes tels que la fatigue, des troubles digestifs, des problèmes dermatologiques et/ou des troubles cognitifs sont ressentis. D’ailleurs, l’exposition aux substances chimiques a été lié au risque des développer des cancers, dont le cancer du sein, et aux risques de maladies neurodégénératives, comme la maladie d’Alzheimer, selon diverses études scientifiques.

Ainsi, pour prendre soin de sa santé et prévenir l’apparition de nombreuses maladies, il est essentiel d’éliminer les toxines et les déchets qui se sont accumulés dans notre organisme. Dans ce sens, voici deux ingrédients qui favorisent l’élimination des toxines, améliorent le système digestif et vous permettront de retrouver la forme :

Le kéfir

Le kéfir est une boisson probiotique existant sous deux formes : le kéfir de lait et le kéfir de fruit. Il s’agit de la fermentation de grains de kéfir (ceux du lait sont plus opaques et boursouflés que ceux de fruit, qui eux sont transparents et friables) dans du lait ou des jus de fruits/de l’eau sucrée durant plusieurs heures. Ce procédé de fermentation permet aux grains de kéfir de développer tous leurs bienfaits grâce à leur composition en bactéries et en levures, bénéfiques à la santé.

En effet, les probiotiques sont particulièrement recommandés pour rééquilibrer la flore intestinale, améliorer le système immunitaire, réduire l’anxiété et la dépression et prévenir les troubles digestifs. Par ailleurs, vu que le kéfir est riche en calcium, en potassium, en magnésium, en rétinol, en vitamine B9 et qu’il a des propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes, anti-allergènes, antibactériennes et anti-cancérigènes ; la consommation régulière de kéfir (surtout celui du lait) a été associée à une réduction des troubles digestifs, une meilleure tolérance au lactose, une diminution du cholestérol et de la pression artérielle. De même, cela permet de lutter contre le stress oxydatif des cellules provoqué par les radicaux libres, c’est-à-dire des molécules instables entretenues par les toxines, et donc de réduire les altérations cellulaires responsables du vieillissement précoce et des maladies.

Les graines de lin

Reconnues pour leurs bienfaits sur le système digestif et leurs effets laxatifs, les graines de lin sont particulièrement efficaces pour lutter contre les ballonnements, les douleurs abdominales et la constipation. En effet, ce sont des fibres solubles sources d’oméga-3, d’oméga-6, de protéines végétales, de fer, de calcium, de magnésium, de phosphore, de sélénium et d’antioxydants. Ainsi, elles protègent l’organisme des maladies cardiovasculaires, du diabète, de l’ostéoporose, des maladies digestives et renforcent le système immunitaire, tout en favorisant l’élimination  des toxines.

L’association kéfir-graines de lin

Pour bénéficier des vertus de ces ingrédients, consommez-les conjointement en mélangeant une cuillère à soupe de graines de lin moulues à un verre de kéfir. Il vous suffit de prendre ce mélange au moment du petit-déjeuner.  À noter que cette préparation est à conserver au frais, notamment les graines de lin moulues. Lorsqu’elles deviennent impropres à la consommation, elles dégagent une forte et mauvaise odeur.

De même, pour bien éliminer les toxines du corps, veillez à vous hydrater tout au long de la journée en buvant 1,5 à 2 litres d’eau/jour, à vous dépenser en pratiquant une activité physique régulière et à avoir une alimentation saine et variée.

MISES EN GARDE :

La consommation de graines de lin est contre-indiquée en cas d’occlusion intestinale, de diverticules aux intestins, de rétrécissement de l’œsophage, du syndrome du côlon irritable et de sensibilité accrue aux produits et aliments laxatifs. Elles sont aussi déconseillées en cas de cancer du sein et des ovaires et en cas de troubles de la thyroïde car elles contiennent du thiocyanate, un composé inhibant l’utilisation de l’iode par la glande thyroïdienne.

De même, le kéfir est déconseillé en cas de traitements anticoagulants et peut interagir avec certains médicaments. Renseignez-vous auprès d’un professionnel de santé avant d’en consommer.

A propos de l'autheur

Esprit & Santé

Esprit & Santé