Plusieurs personnes pensent qu’en buvant du soda light, elles éviteraient les quantités colossales de sucre présentes dans les boissons gazeuses normales. Mais figurez-vous que c’est complètement faux ! Selon de nombreux scientifiques, le soda light doit être évité au même titre qu’une boisson gazeuse sucrée. Explications !

Dr Susan E. Swithers, professeure de sciences psychologiques et neuroscientifique du comportement à l’université américaine Purdue affirme que les responsables de la santé publique devraient sensibiliser les gens sur les dangers que présente le soda light sur la santé en raison de sa contenance d’édulcorants.   

Comment les boissons diététiques affectent notre santé ?

La plupart des mesures mises en place pour limiter la consommation et la disponibilité des boissons gazeuses excluent les boissons allégées, sous prétexte qu’elles ne contiennent pas de sucre. Pourtant la composition de ces boissons est plus dangereuse car les édulcorants artificiels utilisés semblent confondre la capacité naturelle du corps à gérer les calories en fonction du goût sucré. 

En effet, beaucoup de recherches établissent un lien entre la consommation de boissons gazeuses diététiques et plusieurs sortes de problèmes de santé.

La dépression

Selon une étude du Dr Honglei Chen, du National Institutes of Health en Caroline du Nord aux Etats unis, les recherches suggèrent que boire des boissons gazeuses, en particulier des boissons diététiques, est associé à un risque accru de dépression chez les adultes.

Les troubles des reins

Des chercheurs de Harvard ont découvert que la consommation des boissons gazeuses à long terme réduit de 30 % la fonction rénale. L’étude s’est penchée sur les personnes qui consomment régulièrement des boissons gazeuses diététiques pendant 20 ans. 

Le diabète de type 2 

Une étude de 2009 publiée dans la revue Diabetes Care a révélé que la consommation quotidienne de boissons gazeuses diététiques est liée à un risque du syndrome métabolique plus élevé de 36 % et à un risque plus élevé de 67 % de diabète de type 2 par rapport aux consommateurs de boissons gazeuses sucrées. 

En fait, les édulcorants artificiels peuvent altérer le lien entre l’intestin et le cerveau. Cela peut conduire à des perturbations cérébrales qui conduisent à des dérèglements métaboliques. Les chercheurs de l’Institut Weizmann des sciences en Israël ont été surpris lorsqu’ils ont découvert que le soda light modifie les bactéries intestinales d’une manière qui augmente le risque de maladies métaboliques. Lorsque les chercheurs ont nourri des souris avec des édulcorants sans calories trouvés dans ces boissons, y compris la saccharine, l’aspartame et le sucralose, ils ont développé une intolérance au glucose. 

Les maladies cardiovasculaires

Les chercheurs de l’Université de Miami et de l’Université de Columbia ont suivi plus de 2 000 adultes pendant 10 ans et ont constaté que ceux qui buvaient quotidiennement des boissons gazeuses étaient plus susceptibles de souffrir d’un AVC ou d’une crise cardiaque. Cette augmentation du risque est restée la  même lorsque les chercheurs se sont ajustés pour tenir compte des facteurs comme le tabagisme, du manque d’exercice, du surpoids et de l’hypercholestérolémie. 

Les troubles pulmonaires

La consommation des boissons gazeuses notamment les diététiques, augmente le risque de développer des symptômes de l’asthme et de la maladie pulmonaire obstructive chronique. Une étude australienne a révélé que 13,3 % des participants souffrant d’asthme et 15,6 % des personnes atteintes de la maladie pulmonaire obstructive chronique buvaient plus de deux verres de soda light par jour. 

Un cerveau moins protégé

L’aspartame, un édulcorant artificiel courant dans les boissons gazeuses diététiques, semble s’attaquer au système de défense antioxydant du cerveau. Les résultats d’une étude animale ont révélé que la consommation à long terme d’aspartame entraîne un déséquilibre dans le statut antioxydant/pro-oxydant dans le cerveau.  

L’aspartame est un édulcorant qui est également lié à la migraine et maux de tête, l’anxiété, la perte de mémoire à court terme, la sclérose en plaques, la fibromyalgie, les problèmes auditifs, le surpoids, les malformations congénitales, les troubles cognitifs, le diabète, l’arthrite et plus encore.

Compte tenu de ces importantes informations, vous devez être conscient que le soda light n’est pas la bonne alternative au soda sucré. Cette boisson ne favorise pas la limitation de calories comme les industriels le font croire. Bien au contraire, les boissons diététiques sont liées aux dommages métaboliques, aux maladies cardiaques, à l’obésité et à plusieurs autres problèmes de santé.

Pour ravir vos papilles en plein été, pensez plutôt  à une boisson fraîche beaucoup plus saine notamment les jus de fruits, jus de légumes, smoothies ou de l’eau citronnée. Réalisez-les à la maison avec des fruits et légumes de saison et votre santé vous en remerciera.