La déception fatigue et éteint peu à peu l’amour

La déception fatigue et nous ouvre les yeux. Cependant, jusqu’à l’arrivée de ce moment, nous passons par une série de phases complexes et émotionnellement dures qui nous font questionner beaucoup de choses.

Il faut dire qu’une déception n’est pas obligatoirement la première étape vers une rupture.

Il y a des fois où elle nous permet de voir les choses avec un plus grand réalisme pour mettre en marche des changements plus matures.

Voyons tout cela en détails.

Quand l’amour est aveugle et la déception nous ouvre les yeux

Lorsque nous sommes très jeunes, nous vivons des relations affectives où nous idéalisons l’autre à tel point qu’on ne lui voit aucun défaut et on le met sur un piédestal démesuré.

  • Le quotidien nous démontre peu à peu que la perfection n’existe pas, et que cela n’est ni bon ni mauvais. Voir la réalité des choses est une manière adaptée -et nécessaire- de mieux affronter une relation.
  • Notre conjoint, tout comme nous, n’est pas parfait, et encore moins infaillible. Nous commettons des erreurs, nous avons tous des manies, et de nombreux défauts.
  • Ces premières déceptions doivent nous ouvrir les yeux pour nous rendre compte que pour que la relation prospère, chacun doit s’investir de manière égale.

Les manquements se corrigent, les erreurs servent à apprendre et les défauts s’harmonisent avec ceux de l’autre.