Une cacahuète dans la bouche suivie d’un rire aux éclats et vous voilà en train d’étouffer ! Vous avez avalé de travers et essayez de rétablir la situation en toussant autant que possible. Parfois, ceci peut aider à résoudre le problème, mais dans d’autres cas, il persiste. Vous suffoquez puis commencez à vous asphyxier. Voici des méthodes simples et efficaces pour agir en cas d’étouffement.

L’étouffement est souvent causé par la présence d’un corps étranger qui obstrue le larynx ou les voies respiratoires.  Ce dernier peut les obstruer de façon partielle ou même complète, ce qui représente un danger pour la vie de la victime.

Les cas d’étouffement sont assez fréquents. À noter que chaque année en France, entre 500 et 800 fibroscopies sont réalisées en urgence pour enlever des corps étrangers coincés dans les voies aériennes, suite à une fausse route (le fait d’avaler de travers).

Loading...

Ce problème est considéré comme une réelle urgence surtout s’il est accompagné d’asphyxie.

L’étouffement peut toucher petits et grands, mais il est beaucoup plus fréquent chez les enfants entre 1 et 3 ans et généralement causé par un aliment ou de petits objets (pièce de monnaie, boutons…). Chez les adultes, l’étouffement peut aussi être causé par un aliment avalé de travers.

Les symptômes  de l’étouffement :

En cas d’étouffement, la victime porte immédiatement sa main à sa gorge et commence à s’agiter sous l’effet de la panique. Quand les voies aériennes sont partiellement obstruées, le sujet peut tousser, rougir et a du mal à parler. Par contre, quand l’obstruction est totale, la victime a beaucoup de difficultés à respirer et ne peut pas parler. Son visage devient rouge, puis bleu et peut si elle n’est pas prise en charge rapidement perdre connaissance. Ce cas d’étouffement est un cas d’urgence.

Que faire en cas d’étouffement ?

Puisque l’étouffement peut arriver à n’importe qui, il est important de connaitre les gestes à faire et les premiers secours pour aider quelqu’un ou s’aider soi-même !
La méthode la plus connue est sans doute celle des 5 tapes dans le dos, réalisable, sur quelqu’un évidemment. La personne qui vient en aide se met sur le côté de la victime, soutient son thorax avec sa main en penchant le torse de la victime afin que le corps étranger soit expulsé de la bouche et  ne revienne pas dans les voies aériennes. Elle lui donne ensuite 5 claques sur le dos,  au niveau des omoplates.

Loading...

Si cette méthode s’avère inefficace, il est recommandé d’essayer la manœuvre de Heimlich. Pour cela, il faut se mettre derrière la victime, passer le bras autour de son ventre et appuyer avec les deux mains jointes sur la partie au-dessus du nombril, en faisant des tractions brèves vers l’arrière, afin d’évacuer le corps étranger.
Au cas où la victime perd connaissance, il faut l’allonger sur le sol, se mettre au-dessus d’elle à califourchon et placer les mains sur l’abdomen tout en exerçant une pression.

Mais si c’est vous qui étouffez et que vous êtes tout seul, que faut-il faire ?

Oubliez bien sûr la méthode des 5 claques, car vous ne pouvez évidemment pas la réaliser sur vous-même, par contre, vous pouvez essayer la manœuvre de Heimlich, en appuyant votre abdomen sur le dos d’une chaise.

Vous pouvez aussi essayer une autre astuce, révélée par un pompier et instructeur RCP. Durant ses nombreuses années d’expérience,  Jeff Rehmen a réalisé qu’il était quasi impossible pour une personne qui étouffe sérieusement de s’en sortir quand elle est toute seule. C’est là qu’il a découvert l’efficacité d’une méthode qu’il a apprise il y a longtemps pendant sa jeunesse en faisant de la boxe.

La technique consiste à se mettre en position de pompe en se mettant sur les genoux puis de s’effondrer sur le sol et de souffler profondément. Cette technique aura pour but d’évacuer le corps étranger.  Le pompier rappelle que cette méthode n’est évidemment pas adaptée à tous, notamment les femmes enceintes.

Étouffement du nourrisson :

Loading...

En cas d’étouffement du nourrisson, il est recommandé d’essayer la méthode de Mofenson. Celle-ci consiste à poser le bébé sur la cuisse à plat ventre, de façon à ce que sa tête pende légèrement. Ensuite, il faudra lui tapoter le dos, juste entre les omoplates afin d’expulser le corps étranger.