Il y a des moments où nous sommes tellement surmenés par les occupations quotidiennes de la vie, de ses responsabilités et de ses problèmes que nous voulons juste avoir la paix. Et chacun d’entre nous a sa propre petite astuce pour y parvenir, que ce soit un passe-temps ou juste un endroit calme qui permet de se ressourcer. Mais il s’avère, selon une étude qu’il y a un endroit inattendu où beaucoup hommes se cachent pour être au calme.

Une étude qui est assez surprenante

Une nouvelle étude, financée par Pebble Grey une société spécialisée dans les salles de bain, a démontré qu’un tiers des britanniques disaient s’être déjà cachés plus d’une fois dans la salle de bain pour trouver le calme et la tranquillité. Les chercheurs ayant été à l’origine de l’étude ont remarqué que les 1000 hommes interrogés passaient une durée totale de sept heures annuellement dans la salle de bain, pour avoir un peu de répit.

Loading...

Hormis le fait qu’ils le fassent pour être au calme, ils le feraient visiblement aussi pour échapper au « harcèlement » de leur compagne ou pour éviter d’avoir affaire aux enfants.

L’envie d’éviter les tâches ménagères et la possibilité d’utiliser le téléphone portable sans être dérangés feraient aussi partie des raisons principales pour les hommes de voir la salle de bain comme l’ultime refuge qu’ils puissent avoir.

L’étude a par la même occasion démontré qu’un passage sur dix dans la salle de bain en moyenne était interrompu, ce qui, selon les chercheurs, représente un total de 171 visites au cours d’une année.

Un porte-parole de la société a d’ailleurs dit : « Nous avons tous besoin de prendre un peu de temps pour nous-mêmes, que ce soit pour faire le point ou pour nous déconnecter complètement du reste du monde. La salle de bain semble d’ailleurs être l’endroit idéal pour de tels moments d’isolement, c’est carrément une sorte de sanctuaire, un endroit qui nous rend capables de nous couper du monde extérieur, bien que l’expérience ne soit que temporaire… Et comme le prouvent les résultats de cette étude, la paix et le calme sont sacrés et les hommes vont là où ils peuvent pour les retrouver, autrement dit, dans la salle de bain. »

Loading...

La salle de bain vue comme un réel refuge

Il a été également constaté que les hommes qui passaient un certain temps dans la salle de bain étaient ceux qui étaient constamment dérangés par leur partenaire ou les enfants.

45% disent lutter pour pouvoir être seuls tandis que 25% déclarent que s’ils n’arrivaient pas à se faufiler dans la salle de bain de temps à autre, « ils ne sauraient pas comment ils s’en sortiraient ».

Pour un tiers de ces hommes, il s’agit du seul lieu où ils peuvent gagner du temps. Alors que 23% d’entre eux voient la salle de bain comme leur petit refuge secret, leur « lieu sûr ».

14% ont même avoué cacher des magazines, des livres et même de la nourriture en prévision de ces moments d’isolement.

Selon un sondage lancé par le biais de OnePoll.com, 72% des femmes disent que ce sont, cependant, elles qui font que les toilettes restent toujours propres.

Les femmes seraient tout de même concernées

Il s’avère même, selon le même sondage, que la salle de bain ne soit pas considérée comme un refuge uniquement par les hommes. Car une femme sur cinq l’a décrite comme le seul lieu où l’on peut échapper à tout le monde et trouver la sérénité dont on a besoin.

Il n’est donc pas du tout étonnant qu’au Royaume-Uni, un ménage sur dix a décidé de mettre un « Ne pas déranger » sur la porte lorsque la salle de bain est occupée. Et malgré cela, 85% des personnes ayant mis en place cette règle disent tout de même être dérangées.

Loading...

Le porte-parole de chez Pebble Grey commente en disant : « De nos jours, certaines choses ne sont plus sacrées comme le fait d’être seul quand occupe les toilettes. Il n’est donc pas surprenant que beaucoup de ménages instaurent de telles règles pour éviter toute perturbation. »

Author

Chez Esprit & Santé, nous adoptons une approche du bien-être à 360 degrés intégrant bien-être mental, physique, spirituel, émotionnel et environnemental - parce que nous sommes convaincus que ces piliers du bien-être sont vitaux et interconnectés.