Le Docteur Paul Kelley, un éminent chercheur de l’Université d’Oxford, a récemment affirmé que la forme la plus courante de torture moderne était de devoir commencer à travailler avant 10 heures. Et s’il disait vrai… ?

Selon lui, les horaires de bureau traditionnels (à savoir 9h-17h) seraient incompatibles avec notre sommeil, voire dangereux pour notre santé ! 

« Les horaires de travail classiques sont totalement désynchronisés avec notre rythme circadien. C’est la raison pour laquelle il est formellement déconseillé de travailler avant 10 heures du matin ! », expliquait le professeur. Mais au fait : qu’est-ce le rythme circadien ? 

Le rythme circadien 

Le rythme circadien définit la période de 24 heures pendant laquelle un certain nombre de mécanismes biologiques et physiologiques se répètent dans notre organisme. 

Le rythme circadien est calqué sur notre horloge interne. Il régule le rythme de la pousse de nos ongles par exemple ou de nos cheveux, ainsi que le rythme de production de nos hormones, notre pression sanguine ou encore notre température corporelle… Mais surtout, c’est le rythme circadien qui régule notre sommeil !

Toujours selon le professeur Kelley, nous forcer à travailler avant 10 heures du matin (qui représente l’heure à laquelle nous nous réveillons biologiquement et à laquelle nous atteignons notre état d’éveil maximal durant la journée), pourrait avoir des répercussions insoupçonnées sur notre santé. Cela s’applique aussi bien pour les adultes que pour les adolescents et les enfants !

Il y a quelques années de cela, le professeur Kelley avant tenté une expérience pour le moins surprenante. Alors qu’il occupait le poste de directeur dans une école dans le nord-est de l’Angleterre, il modifie l’heure du début des cours de 8h30 à 10 heures. Les résultats sont sans appel : les notes moyennes des élèves avaient augmenté de près de 20% !

Mal dormir peut vous causer du tort… 

Pour le chercheur, le sommeil est un enjeu de santé publique ! Il explique : « Nous vivons de nos jours dans des sociétés en manque de sommeil. Le fait de se réveiller très tôt pour aller ensuite travailler à partir de 8h30 ou de 9 heures est une grossière erreur, car même si vous avez l’impression que vous avez réussi à habituer votre organisme à ce rythme-là, il n’en reste pas moins que celui-ci possède son propre rythme ». Et d’ajouter : « Votre corps obéit au rythme de la lumière solaire, c’est la raison pour laquelle il ne se réveille qu’à une heure tardive comme 10 heures du matin. Il faut apprendre à respecter ce rythme particulier. Auquel cas, vous risquez d’affaiblir votre système immunitaire, et donc, de tomber plus facilement malade… ». 

Il conclut : « inutile donc de vous torturer en vous réveillant tous les jours plus tôt que prévu, car vous ne faites qu’affecter votre sommeil… ». 

Aujourd’hui, de nombreuses études prouvent à quel point il peut être dangereux de ne pas prendre soin de son sommeil et de ne pas le respecter, car le manque de sommeil entraine :

  • Une diminution de la performance cérébrale
  • Une augmentation des risques d’accidents vasculaires cérébraux
  • Une augmentation des risques de souffrir un jour d’obésité 
  • Une augmentation des risques de cancer
  • Une augmentation des risques de décéder avant l’âge de 65 ans !