Le corossol, fruit tropical issu du corossolier, regorge d’éléments nutritifs qui lui confèrent des propriétés médicinales insoupçonnées. Une tranche du paradis, au goût à la fois acidulé et sucré, à déguster de toute urgence. Il n’est pas démontré pour l’heure que ce fruit est un remède contre le cancer; il possède néanmoins de nombreuses propriétés bénéfiques pour la santé. Découvrons-en ses propriétés.

Dame Nature est d’une incroyable biodiversité. Au-delà des ananas, kiwi, goyave, papaye, et autres fruits qui disposent d’une place de choix dans notre alimentation, il existe une multitude de fruits exotiques qui ont de quoi régaler les papilles et faire du bien à notre santé. Certains ont une apparence repoussante, mais n’en sont pas moins appétissants.

Parmi eux, le corossol, un fruit à l’allure inusitée, que l’on appelle communément graviola au Brésil. Un fruit singulier que l’on cultive aujourd’hui, en Martinique, en Guadeloupe, en Guyane ou encore  en Polynésie française. Cherchez-en sur les étals et n’hésitez pas à y goûter lors de vos prochaines escapades sous les tropiques. Vous nous en direz des nouvelles !

Loading...

Le corossol, des bienfaits en ribambelle

Sous sa peau hérissée d’épines, se cache une chair crémeuse, à la saveur exquise, légèrement sucrée et acidulée, qui se mange cuite ou cuisinée. Depuis des lustres, ce fruit a été utilisé par les populations autochtones en médecine naturelle pour prévenir de nombreuses pathologies.

En plus de ses qualités gustatives, le corossol est un puissant antioxydant, riche en glucides, en fibres, protéines, vitamine C,  fer, potassium, calcium et phosphore. Les phytothérapeutes et l’industrie pharmaceutique s’intéressent de plus en plus à ce fruit qui se révèle étonnamment analgésique, hypotenseur, diurétique et antispasmodique.

Le corossol est ainsi excellent pour la santé. En plus d’être efficace contre les problèmes de sommeil et le stress et la dépression, ce fruit aide aussi à soulager les rhumatismes et à améliorer la digestion. C’est aussi un puissant rempart contre les infections bactériennes, parasitaires et fongiques, grâce à son effet antimicrobien.

Le corossol un allié thérapeutique contre le cancer, info ou intox ?

Intox. Il y a quelques mois, nous avons écrit, à tort, que le corossol pouvait être considéré comme « LE fruit anti-cancer aux effets préventifs miraculeux ». Nous présentons nos excuses à nos lecteurs pour cette fausse information tirée de certaines études qui se sont révélées non abouties.

Le Graviola, connu aussi sous le nom de Corossol, n’est pas une alternative au traitement du cancer. Il n’existe en effet à ce jour aucune étude clinique réalisée dans ce sens pour prouver ses effets anti-cancer.

Loading...

La rumeur provient d’une étude menée en 1997 et publiée par une revue scientifique suggérant que les composés chimiques du fruit testés sur une souche de cellules du cancer du sein seraient plus efficaces que la chimiothérapie. Néanmoins, sans essais cliniques, la conclusion serait trop hâtive.

Selon l’Institut national de cancer britannique Cancer Research UK, des études démontrent en effet que les extraits du fruit aident à combattre certaines infections et soigner des maladies liées au rhumatisme, l’arthrite ou encore la dépression. Mais dans l’absence d’essais cliniques réalisés sur les humains, nous laissons la conclusion au UK Cancer Center qui recommande dans un article du 20 juillet 2015 de ne pas établir de lien entre le fruit et ses effets curatifs sur le cancer.

Une étude publiée en 2015 et regroupant plusieurs experts a en effet mis en évidence de nombreux effets positifs dans l’utilisation du graviola, mais il n’existe pour l’heure aucune organisation scientifique qui reconnaît de quelconques effets sur le traitement du cancer, comme le confirme Daniel Kellman, Directeur de naturopathie au CTCA, centre de traitement du cancer d’Atlanta aux États-Unis.

Dans un article publié le 4 mai 2018, Les Décodeurs du Monde rappellent, de surcroît, que « l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) écrivait en 2011 qu’il n’existe pas d’aliment ou de nutriment “anti-cancer” en soi. Ainsi la consommation d’un aliment, d’un nutriment ou d’un complément alimentaire en particulier n’est pas suffisante, à elle seule, pour prévenir l’apparition d’un cancer, surtout lorsque l’alimentation dans son ensemble est déséquilibrée. » Soyons donc prudents face aux nombreuses vertus anti-cancer attribuées à tort au corossol tant que  les scientifiques remettent en question ses propriétés préventives et curatives. Des investigations plus poussées sont encore à réaliser.

Loading...

Pour préserver une santé en or et ravir vos papilles, consommez-en sous forme de jus ou de salade de fruits. En prenant le soin de débarrasser la chair de ses grains noirs, car indigestes.
Attention, le corossol n’est toutefois pas recommandé aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu’aux personnes sujettes aux troubles de la circulation sanguine. Il est également recommandé de le consommer avec modération. À forte dose, le corossol peut provoquer des troubles digestifs tels que la diarrhée et la constipation. Nous rappelons également qu’il est important pour votre santé de consulter votre médecin avant d’interrompre un traitement médical ou de prendre toute sorte de compléments alimentaires alternatifs.
Correctif : cet article a été corrigé et mis à jour le 18 juin 2019 par Amélie B.