Perdre un partenaire, un enfant, un membre de la famille ou un ami est une expérience traumatisante. Le deuil est un moment particulièrement dur à affronter et malheureusement c’est aussi un processus auquel les enfants sont confrontés lorsqu’ils perdent un parent. C’est ce que ces cinq enfants vivent lorsque leur maman décède…

En effet, le deuil est unique pour chaque enfant et le parent survivant doit l’accompagner dans cette étape. Or, le moment d’expliquer la cause du décès est souvent difficile car l’adulte doit également bien la comprendre.
 
Découvrez l’histoire de Joey Rott qui a perdu tragiquement sa femme à cause de cette affection qui peut toucher n’importe qui !  

L’histoire de Joey Rott et du décès tragique de sa femme : 

Joey Rott, originaire du Kansas aux États-Unis, rencontre sa future femme Cassie en 2004. C’est le début d’une belle histoire d’amour qui se concrétise par un mariage et l’arrivée de deux petites filles, Chloé âgée de 6 ans et Tenley âgée de 2 ans. 

Loading...

C’est alors qu’en 2015, Cassie tombe de nouveau enceinte. Le couple est ravi et apprend avec stupeur qu’ils n’auront pas un mais trois nouveaux bébés. L’arrivée des triplets émeut énormément Cassie car elle fond en larmes à cette annonce. 

Au bout de 23 semaines de grossesse, la maman est hospitalisée dans un centre médical situé à deux heures de route de leur maison. Elle y passe presque le reste de sa grossesse, recevant la visite de sa famille le week-end. 

Enfin, vient le moment de l’accouchement, tout se passe bien et Cassie sort de l’hôpital accompagnée de son mari et de ses cinq enfants. Toutefois, une semaine après sa sortie, elle se réveille durant la nuit à cause d’extrêmes douleurs dans la poitrine et d’une tachycardie. Joey l’emmène directement aux urgences dans l’hôpital où elle a accouché et les médecins, après plusieurs examens, découvrent un caillot sanguin dans les poumons de Cassie. 

Cassie souffre d’une embolie pulmonaire, c’est-à-dire qu’un caillot circule dans le sang et bloque une ou plusieurs artères irriguant le poumon. En général, ce caillot de sang apparaît lors d’une phlébite puis se décolle de la veine pour remonter jusqu’aux poumons ou au cœur.

Cassie reçoit alors les soins nécessaires à sa guérison. Elle quitte l’hôpital seulement quelques jours après et rentre chez elle. Le couple est accueilli avec beaucoup de joie par leurs enfants. La maman reprend un rythme normal en préparant des gâteaux pour ses filles et en s’occupant des affaires des triplets. Seulement, au bout de quelque temps, les symptômes réapparaissent et Joey la ramène immédiatement aux urgences. 

Loading...

Pendant le trajet en voiture, Cassie perd connaissance. Lorsqu’elle est prise en charge à l’hôpital, les médecins annoncent à Joey que son pronostic vital  est engagé. Elle décède par la suite. 

Joey se retrouve donc veuf et père de cinq enfants. C’est une lourde responsabilité qui pèse sur ses épaules, en plus du deuil de sa femme. Toutefois, il reçoit le soutien de ses proches et de sa famille ainsi que des dons de couches de bébés ou d’argent pour l’aider à traverser cette épreuve. 
Les affaires de Cassie sont toujours dans la maison car Joey a du mal à s’en défaire et souhaite honorer la mémoire de sa femme en rappelant à ses enfants combien leur mère était merveilleuse et aimante. 

Cette histoire tragique nous rappelle à quel point la vie est précieuse mais aussi que lors d’une grossesse, il faut être vigilant concernant certaines maladies comme la phlébite !  

La phlébite pendant la grossesse :   

En effet, pendant une grossesse, les jambes lourdes sont fréquentes mais peuvent engendrer des maladies plus graves, voire mortelles, comme la phlébite. 

La phlébite, ou thrombose veineuse, se caractérise par la formation d’un caillot de sang dans une veine. Localisé généralement dans les membres inférieurs, les symptômes sont une douleur dans le mollet, la sensation de jambes lourdes et une légère fièvre. Un œdème ou un gonflement discret peut être constaté ainsi qu’une sensation de chaleur.

Les facteurs de risque de cette maladie sont une position immobile, la prise de certains médicaments et le tabagisme. De plus, les hormones de grossesse, l’augmentation du volume sanguin et la croissance du bébé jouent sur la circulation sanguine ce qui fait de la grossesse un autre facteur de risque de la phlébite. 

Prévenir la phlébite 

Pour éviter de souffrir de phlébite, que ce soit en dehors ou pendant la grossesse, la meilleure précaution à prendre est de marcher et de passer peu de temps de manière assise, cela va favoriser la circulation sanguine. Toutefois, lorsque vous êtes en position allongée, veillez à surélever vos jambes. De plus, portez une attention particulière à la prise de poids et en cas d’antécédents, portez des bas de contention. 

La phlébite post-grossesse 

Loading...

Le risque de phlébite est toujours présent, environ deux semaines après l’accouchement. Veillez donc à continuer la prévention de cette maladie, potentiellement mortelle, un suivi médical post-grossesse est donc essentiel.