Faciles d’utilisations, les réseaux sociaux prennent de plus en plus d’ampleur dans la vie quotidienne de tout un chacun. Permettant de garder contact avec son entourage lointain, les réseaux sociaux, et en particulier Facebook, sont le théâtre d’albums photos de famille, d’informations personnelles et de publications en tout genre concernant nos états d’âmes. Mais ce partage virtuel est-il sans risques ?

De nombreuses polémiques voient le jour concernant les dangers et les risques liés à Facebook, notamment quant à la protection des données personnelles. La dernière en date concernent une société britannique spécialisée en analyse de données, Cambridge Analytica, qui aurait utilisé les données personnelles d’utilisateurs Facebook pour influencer leurs votes durant l’élection présidentielle américaine. Ainsi, cela remet en doute les mesures de protection des données. Cependant, il convient aussi de revoir notre comportement dans le but de prévenir ce genre d’utilisation abusive. En effet, ce que nous partageons peut nuire à notre sécurité et à celle de nos proches, c’est pourquoi il est essentiel d’avoir une attitude préventive et responsable en supprimant certaines choses de notre page Facebook dont les 10 ci-dessous !

Les 10 choses à supprimer de sa page Facebook

  1. Vos « amis »

La majeure partie des utilisateurs Facebook ont une liste « d’amis » bien plus grande que la réalité. Entre amis fiables et connaissances d’une soirée, il est difficile de savoir qui profitera ou non de nos données personnelles. Alors, privilégiez la méfiance et réduisez votre cercle d’amis au strict nécessaire.

  1. Votre anniversaire 

La date d’anniversaire n’informe pas que sur votre âge. En effet, elle permet de connaître vos noms et prénom et même d’avoir accès à vos comptes bancaires, et donc d’être victime d’usurpation d’identité. De nombreux organismes utilisent votre date d’anniversaire comme signe de reconnaissance et de confidentialité.

  1. Votre numéro de téléphone

De la même manière que vous refusez de donner votre numéro de téléphone à un étranger, vous devriez refuser de le partager sur Facebook. Effectivement, votre numéro de téléphone peut révéler votre nom, prénom et informations personnelles. Sans compter que c’est le meilleur moyen pour être victime de démarchage téléphonique et/ou de harcèlement.

  1. Les photos de vos enfants

Nombres d’histoires sordides quant au kidnapping d’enfant donnent un aperçu concernant les dangers liés à la publication de photos de ses enfants. Bien plus qu’une reconnaissance visuelle, cela permet aux malfaiteurs de les vendre sur internet en intégrant leur photo dans un catalogue. Par ailleurs, la publication de photos sans le consentement de la personne, même s’il s’agit d’un enfant, est passible de sanctions et il convient de penser à la vie future de l’enfant. Il s’agit de la première génération d’enfants dont les photos sont publiées sur internet et il n’est pas encore possible de déterminer les conséquences qu’auront ces dernières sur sa vie sociale future.

  1. Le nom de l’école de votre enfant

Cela peut sembler anodin de partager le nom de l’école de votre enfant, mais en plus d’offrir à un potentiel kidnappeur des photos de ce dernier, vous lui offrez carrément le nom de l’endroit où il passe sa journée. Mieux vaut prévenir en évitant de diffuser une quelconque information au sujet de vos enfants.

  1. Les services de localisation

Permettant de savoir quelle personne se trouve à quel endroit et à quel moment, les services de localisation offrent de précieuses informations au malfaiteurs ainsi qu’aux publicitaires qui augmentent leur visibilité si vous êtes dans le même secteurs qu’eux.

  1. Votre directeur ou PDG

Avoir son directeur ou son PDG comme ami sur Facebook peut vous porter préjudice. De nombreux jugements ont donné raison aux entreprises ayant licencié certains de leurs employés au vu des critiques qu’ils tenaient quant à leur travail. Par ailleurs, vous pouvez recevoir des avertissements si vous partagez certains contenus de la concurrence ou que vous partagez des photos de vous au soleil alors que vous êtes censé être en arrêt maladie.

  1. Vos dates et destinations de vacances

Lorsque vous partagez vos dates et destination de vacances, vous partagez les périodes où vous ne serez pas à votre domicile, ce qui facilite le travail des cambrioleurs. À noter également que certaines demandes d’assurances après un cambriolage sont refusées au vu d’une telle publication.

  1. Le statut de votre relation

Bien qu’être en couple est une nouvelle réjouissante, vous ne pouvez déterminer jusqu’à quand va durer votre relation. Alors, pour éviter de souffrir davantage au moment de la rupture et du changement de statut amoureux, évitez de le partager dès le début.

  1. Vos informations financières 

De manière générale, dans la réalité ou sur le web, ne transmettez jamais vos informations bancaires car publier votre numéro de carte bancaire est le meilleur moyen pour finir avec un compte bancaire endetté.