Selon des chercheurs du Centre médical de l’hôpital pour enfants de Cincinnati, il y a plus de 75 millions d’années, l’ovulation des femelles chez les mammifères était entièrement provoquée par le mâle et par l’orgasme ressenti lors du rapport. Les premiers rongeurs et primates ayant ensuite évolués vers une ovulation cyclique, l’orgasme n’avait par conséquent plus aucune valeur biologique. Les organes génitaux féminins ont ainsi évolué et le clitoris s’est éloigné du vagin. La jouissance des femmes est sujet à de nombreuses recherches et théories, mais combien de temps dure-t-elle exactement ? Réponses des principales intéressées.

Il existe aujourd’hui plusieurs théories sur l’intérêt de l’orgasme féminin, la plus plausible se trouve dans le livre The Naked Ape de Desmond Morris, suggérant que l’orgasme féminin permettait en fait de libérer l’ocytocine et la prolactine, deux hormones qui favorisent le lien émotionnel envers leurs partenaires.

Loading...

Mais comment ces dames atteignent l’orgasme ?

Une étude publiée dans la revue Archives of Sexual Behavior affirme avoir découvert comment accroitre la probabilité des femmes à atteindre l’orgasme avec leur partenaire sexuel.

Il s’agirait en fait d’une combinaison de stimulation génitale, de baisers langoureux et de relations sexuelles par voie orale. Selon l’équipe de recherche, ce « trio d’or » serait le moyen le plus efficace pour augmenter les chances d’atteindre le septième ciel.

Les données de 52000 participants âgés de 18 à 65 ans et vivant en couple ont été recueillies. David Frederick, auteur principal de la recherche a déclaré à nos confrères de Theguardian :

« Nous avons eu la rare opportunité d’examiner les réponses de plus de 50 000 personnes, dont plus de 2000 hommes et femmes gays, lesbiennes et bisexuels ».

Les résultats des recherches ont levé le voile sur un certain nombre de déficiences lorsqu’il s’agit d’orgasme. En effet, 95% des hommes hétérosexuels ont affirmé avoir un orgasme pratiquement à chaque rapport sexuel contre seulement 65% des femmes hétérosexuelles. Pourtant, ce chiffre est de 89% chez les hommes homosexuels, 86% chez les femmes lesbiennes, 88 et 66% respectivement pour les hommes et femmes bisexuels.

Loading...

« Les écarts d’orgasme entre hommes et femmes hétérosexuels étaient bien connus avant cette étude. Les écarts entre les femmes lesbiennes et les femmes hétérosexuelles, cependant, étaient plus spéculatifs ou basés sur de petits échantillons de femmes lesbiennes. Cette étude souligne beaucoup plus précisément qu’il existe de multiples lacunes concernant l’orgasme » a déclaré David Frederick.

Cela s’explique par le fait qu’environ 30% des hommes pensent que la pénétration est le meilleur moyen pour qu’une femme atteigne l’orgasme. Messieurs, sachez que c’est totalement faux. Voici d’ailleurs ce que les femmes en disent.

Et, en combien de temps ?

Un rapport sexuel dure en moyenne 7 minutes. Mais combien faut-il de temps aux femmes pour atteindre l’orgasme ? Réponse.

Caroline, 35 ans

« J’ai besoin d’environ 5 minutes pour atteindre l’orgasme en me masturbant et à peu près le même laps de temps pendant un rapport sexuel. Après le premier orgasme, j’arrive à jouir plusieurs fois par vagues d’environ 1 à 3 minutes, en fonction de la vigueur de mon partenaire. Par contre, je n’ai jamais eu d’orgasme par stimulation orale ou clitoridienne ».

Juliette, 26 ans

« J’arrive à jouir par stimulation orale au bout de 5 minutes et il me faut moins d’une minute en me masturbant. Mais je n’ai jamais réussi à atteindre l’orgasme pendant la pénétration »

Gabrielle, 29 ans

« Pour avoir un orgasme via une relation sexuelle par voie orale, il me faut environ 10 à 15 minutes. La masturbation ? Tout dépend de si je suis seule ou non. Si je le fais toute seule environ 5 minutes, si c’est mon mari qui le fait pour moi, cela peut durer jusqu’à 20 minutes. Environ 10 minutes lors de la pénétration, mais parfois je n’y arrive pas du tout ».

Christelle, 53 ans

Loading...

« En me masturbant il me faut à peine 30 secondes pour atteindre l’orgasme. Pour le cunnilingus ? Ca dépend en fait du partenaire. Mon dernier compagnon était vraiment talentueux, la personne avec qui je suis en ce moment y arrive de temps en temps mais je vais généralement lui demander d’arrêter au bout de 5 minutes parce que je sais qu’il est plus performant ailleurs. Pour la pénétration, environ 3 à 4 minutes avec une stimulation clitoridienne et 9 à 10 minutes lorsque mon partenaire arrive à atteindre mon point G. Je suis très ouverte d’esprit et cette ouverture joue un rôle primordial dans ma vie sexuelle ».

Author

Chez Esprit & Santé, nous adoptons une approche du bien-être à 360 degrés intégrant bien-être mental, physique, spirituel, émotionnel et environnemental - parce que nous sommes convaincus que ces piliers du bien-être sont vitaux et interconnectés.