Durant ces dernières décennies, la réussite sociale des jeunes se mesurait à leur capacité à acquérir une voiture et un appartement. Or, ceci n’est plus d’actualité. Même si les jeunes cherchent toujours à bénéficier d’une certaine indépendance et d’une stabilité financière, ils ne sont pourtant plus en quête de choses matérielles, ou du mois, pas uniquement. Quel est donc l’origine de ce changement de mentalité ?

Les jeunes concernés par ce changement de mentalité ou de vision sont ceux nés entre 1980 et 2000, et donc faisant partie de la génération Y, également appelée « génération de location ». Celle-ci a tellement été sujette aux crises financières, qu’elle a développé une certaine phobie des crédits, et a créé son propre concept de réussite. 

Selon eux, les personnes qui réussissent sont celles qui louent au lieu d’acheter et qui préfèrent s’investir dans de nouvelles expériences, telles que les voyages, les sports extrêmes, le lancement de startups, etc.

Loading...

Ainsi, contrairement à la génération de leurs parents qui était en quête de stabilité et de prospérité financière, les jeunes d’aujourd’hui ont plus besoin de flexibilité et d’indépendance financière et géographique.

Des jeunes qui ne s’intéressent plus aux choses matérielles 

Toujours assoiffés de nouveautés, de changement et de flexibilité, les jeunes d’aujourd’hui ne veulent pas avoir de chaines qui les lient ou les empêchent de suivre librement le chemin de leurs découvertes. Pour eux, acheter une voiture et devoir se charger de payer tous ses frais de gasoil et d’entretien, etc. est plus contraignant que de se déplacer en taxi, surtout que ce dernier vous épargne le stress de la conduite et son prix reste abordable. De même, pour les maisons de vacances qui, même situées dans un endroit magnifique, vous obligent à voyager toujours au même endroit, alors que vous pouvez explorer les quatre coins du monde, grâce aux différents services d’hébergement disponibles partout.

D’ailleurs, ces principes sont également valables pour l’achat d’une maison dans la ville où vous vivez, car selon eux :

Loading...
  • Vous ne savez pas combien durera votre séjour dans cette ville,
  • Vous pouvez passer 40 ans à payer les traites, comme vous pouvez accepter le fait que vous allez vivre toute votre vie en tant que locataire,
  • Vous allez probablement changer de boulot dans les quelques années à venir, et en tant que locataire, rien ne vous empêchera d’emménager plus près de votre nouveau bureau.

Ce dernier point acquiert plus d’importance en sachant que, selon le magazine Forbes, les jeunes changent de boulot trois fois par an, en moyenne.

Le concept de possession n’est plus pertinent 

James Hamblin, chroniqueur du magazine Atlantic, explique cette nouvelle tendance comme suit : « Durant la dernière décennie, les psychologues ont mené de nombreuses études qui ont prouvé que l’argent dépensé dans de nouvelles expériences est beaucoup plus rentable en termes de bonheur et de bien-être, que celui dépensé pour l’acquisition de biens matériels. Le premier rend les gens beaucoup plus heureux ».

Les aventures nous permettent de nous faire de nouveaux amis 

En sachant que l’être humain est de nature sociable, il est généralement plus heureux en étant entouré d’amis et en ayant des personnes à qui parler et se confier. Cependant, la question qui se pose est la suivante : ces personnes-là seront-elles plus intéressées d’entendre le récit de votre séjour dans un endroit mystérieux ou de connaître le nombre des propriétés en votre possession ? Toujours selon Hamblin, les gens n’aiment pas entendre parler des biens financiers des autres, mais sont heureuses de prêter une oreille attentive au récit d’une aventure passionnante ou d’une expérience enrichissante. D’ailleurs, même si cette dernière est « mauvaise », elle peut servir de leçon et garde toujours son aspect « éducatif ».

L’acquisition de choses matérielles augmente notre stress 

Même si cela peut sembler étrange, ce n’est pourtant que la vérité. En dépensant d’importantes sommes d’argent pour des objets matériels, nous passons la majorité de notre temps à nous inquiéter de leur état et à fournir plein d’efforts pour les protéger et éviter de les perdre.

Loading...

De plus, en sachant que tout ce que nous achetons perd de la valeur au fil du temps, que ce soit une voiture, des gadgets électroniques ou même des bijoux, il serait triste de fournir autant d’efforts pour rassembler l’argent nécessaire à leur acquisition, au lieu de se donner l’occasion de vivre vraiment, de s’amuser, de découvrir le monde et de s’investir dans de nouvelles expériences.