Le cerveau est bel et bien l’organe qui nous permet de percevoir et de découvrir le monde qui nous entoure. C’est là où se cachent tous nos souvenirs, nos réflexions, nos émotions, nos rêves et notre identité. Mais le cumul d’informations et d’évènements dans le cerveau mettrait à mal nos capacités d’attention, de mémoire et de concentration. Que pensez-vous d’un bouton « supprimer » pour rafraîchir votre cerveau ?

Le cerveau et les changements cérébraux 

Un souvenir d’enfance traumatisant, une histoire d’amour douloureuse ou des évènements bouleversants peuvent être effacés grâce au processus de régulation neurologique, connu souvent sous le nom d’élagage synaptique. Ce processus permet de supprimer les connexions synaptiques inutiles, afin de laisser une place à de nouveaux souvenirs et évènements et de traiter plus efficacement les informations.

Le cerveau ressemble à une machine complexe où l’apprentissage s’opère par une stimulation des neurones. Cette machine continue durant toutes les années de vie à apprendre, s’organiser,  se développer et s’adapter. Dans les trois premières années de l’enfance, des connexions illimitées se développent dans les circuits cérébraux. Pareillement, pour la période de l’adolescence, où le cerveau commence à jeter un grand nombre de connexions, qui deviendront plus rapides et accompagneront le jeune adolescent de la période d’adolescence à la période de maturité.

Loading...

Notre cerveau est comme un jardin 

Les connexions synaptiques entre les neurones permettent le voyage des neurotransmetteurs comme la dopamine et la sérotonine. Dans ce jardin, les cellules dites gliales accélèrent le développement, d’autres dites microgliales éliminent les mauvais souvenirs et évènements. 

En fait, les cellules gliales recherchent spécialement un marqueur, qui est la protéine C1q. Quand les microgliales détectent cette protéine, elles se connectent et détruisent ensemble la synapse. Grâce à ce processus, une place dans le cerveau se libère et permet l’arrivée de nouvelles informations.

Loading...

Comment aider son cerveau à se nettoyer ? 

Le sommeil : Pendant la période de veille, le cerveau cumule des informations et des données inutiles. Pour s’en débarrasser, un sommeil profond ou une sieste peuvent vous aider. Des chercheurs américains de l’Université de Rochester ont découvert que  le repos et le fait de dormir plusieurs heures chaque nuit permettent au cerveau de se débarrasser des toxines produites pendant les phases d’éveil.

Une sieste de 10 ou 20 minutes aide les cellules microgliales à effacer les connexions inutiles et à laisser de l’espace pour la création de nouvelles connexions plus efficaces.

La concentration (avec conscience) : Même en dormant, vous pouvez contrôler et choisir les informations et les éléments que votre cerveau décide de supprimer.  

Plus vous pensez à des choses importantes dans votre vie, plus votre cerveau vous aidera à éliminer les connexions et les données superflues.
Il est parfaitement possible de reprogrammer et nettoyer son cerveau grâce à des exercices simples à faire quotidiennement. Par exemple, vous pouvez répéter constamment des phrases motivantes et positives. De cette façon, on se concentre sur le présent et sur l’amélioration du quotidien.

Que faire devant le problème d’insomnie ? 

Loading...

Selon une enquête menée en 2009 par l’Institut du sommeil et de la vigilance en France, près de 30 % des français dorment moins de 7 heures par nuit. Les jeunes entre 25 à 35 ans dorment 7 à 8 heures et le temps de sommeil est inférieur à 6h – 7h entre 35 et 55 ans. Une bonne hygiène de vie, la relaxation et d’autres techniques peuvent vous aider à combattre ce problème.

Conseils et techniques :

  • Limitez la consommation des excitants, comme le thé et le café
  • Évitez de manger gras le soir
  • Programmez une séance de relaxation de 10 à 15 minutes 
  • Évitez de rester au lit en cas d’éveil prolongé 
  • Respectez une routine de sommeil 
  • Prenez une douche le soir
  • Favorisez les activités relaxantes comme la lecture
  • Évitez de faire des siestes après 17h