En plus de renforcer les liens du couple et de permettre aux deux partenaires de se débarrasser de leur stress et de leurs tensions, faire l’amour est aussi un moment de pur plaisir. Cependant, plusieurs femmes se voient privées de cette sensation de détente à cause de la douleur qu’elles ressentent au moment de la pénétration. Lancinante, cette douleur les empêche d’atteindre leur orgasme et les pousse à fuir les rapports sexuels. Quels sont donc les causes de cette douleur et comment y remédier ?

Le phénomène des douleurs survenant pendant les rapports sexuels, également appelé dyspareunie, est très fréquent et touche un nombre important de femmes. Se manifestant par une sensation d’irritation, de coupure, d’échauffement voire de brûlure au niveau de l’entrée du vagin ou du bas du dos, la dyspareunie touche plus d’une femme sur dix, d’après ce qu’affirme une étude publiée par l’International Journal of Obstetrics and Gynecology. Menée sur plus de 7 000 femmes, âgées entre 16 et 74 ans,  1 femmes sur 13, exactement, ont affirmé avoir déjà souffert de rapports sexuels douloureux.

Quelles sont les causes de la dyspareunie ?

Même si la sensation de douleur ressentie pendant les rapports a un grand impact sur la qualité de leur vie sexuelle, plusieurs femmes la considèrent comme taboue et n’en parlent pas à leur gynécologue ou à leur sexologue, contrairement aux autres troubles sexuels tels que la baisse de libido.

Loading...

Pour mieux comprendre ce phénomène, en voici les principales causes : 

  • Dans 2% des cas, elle est due à des problèmes médicaux au niveau de l’appareil génital féminin, tels que des infections du tract urinaire,  mycoses, irritations, etc. ;
  • Dans 45% des cas, la douleur survient suite à un manque de la lubrification vaginale naturelle. Elle peut être due à des troubles hormonaux, à la prise prolongée de contraceptifs oraux, à de mauvaises pratiques d’hygiène (lavages fréquents, douches vaginales, utilisation de produits intimes agressifs…) ou à des préliminaires insuffisants ;
  • Dans d’autres cas, les causes des rapports sexuels douloureux peuvent être d’ordre psychologique : complexes physiques, antécédents d’agression, surmenage…

En plus d’être gênante, cette sensation de douleur représente le début d’un cercle vicieux pour la femme. En effet, quand celle-ci a mal en faisant l’amour, elle commence à angoisser, ce qui ne l’aide pas à se concentrer pendant les préliminaires et la pousse à serrer involontairement les muscles de son vagin, rendant la pénétration encore plus difficile. Parfois, elle cherche même à fuir les rapports sexuels, ce qui ne manque pas d’impacter sa relation de couple.

Loading...

Astuces pour ne plus avoir mal en faisant l’amour 

Pour prendre plus de plaisir durant les ébats et ne plus souffrir de dyspareunie, il faut éliminer tous les éléments qui peuvent être à son origine. 

Ainsi, la première à chose à faire est d’en parler à son gynécologue pour qu’il puisse procéder à un examen médical visant à dépister d’éventuelles infections, mycoses ou troubles hormonaux, qui favorisent la sensation de douleur et causent la sécheresse vaginale. En recevant le traitement adéquat, la douleur disparaîtra en même temps que l’affection.

Ensuite, vient le tour des préliminaires. La femme doit être suffisamment stimulée pour que son vagin soit lubrifié correctement et la pénétration facilitée. Monsieur doit donc prendre son temps pour caresser, mordiller ou lécher les différentes zones érogènes du corps de sa partenaire, tout en étant attentif à ses réactions qui lui serviront de guide. Dans certains cas, l’utilisation d’un lubrifiant naturel serait d’une grande aide, surtout si l’homme est particulièrement bien doté. De plus, il est à savoir que la pénétration n’est pas le seul moyen pour rendre une femme satisfaite au lit, il est possible donc de caresser son clitoris avec les doigts ou de lui prodiguer bonne une séance de sexe oral pour la faire gémir de plaisir.

Loading...

Quant à l’aspect psychologique, il revêt une importance particulière. En évitant d’anticiper la douleur et de se concentrer dessus, la femme pourra se détendre et mieux savourer l’instant présent. Elle doit donc mettre de côté tous les complexes à propos de ses petits défauts physiques, oublier tout sentiment négatif envers son partenaire et surtout ne pas ressentir de culpabilité liée à la sexualité. Il est également recommandé d’en parler ouvertement avec son partenaire, qui doit se montrer compréhensif et rassurant, pour essayer de trouver ensemble les meilleurs moyens pour profiter de rapports sexuels épanouis et de meilleure qualité.