Les divorces ne sont jamais faciles à vivre, surtout quand il y a des enfants. Les parents doivent non seulement faire face à ce changement de mode de vie, mais aussi se mettre d’accord sur la question de la garde des enfants. Mais, tous les parents n’arrivent pas à trouver un terrain d’entente à ce sujet. Parfois, l’un des deux peut être interdit de voir ses enfants, et souvent il ne le vit pas très bien. Aux États-Unis, un père qui a perdu la garde de ses enfants, s’est présenté à la garderie où ils sont et a attaqué la propriétaire de l’établissement qui tentait de protéger les petits de leur père ivre.

Après avoir franchi le pas du divorce, les partenaires se retrouvent généralement déboussolés. C’est toute une vie qui s’effondre devant leurs yeux et ils doivent tout reprendre à zéro, d’un point de vie social, émotionnel et parfois même financier.

Quand le couple a des enfants, la situation est généralement plus délicate. Les parents doivent ainsi passer l’intérêt de leurs petits avant tout, quitte à faire des concessions pour qu’ils ne soient pas affectés par ces changements. Selon les cas, les parents peuvent se partager la garde des enfants ou pas. Certains parents peuvent être privés de voir leurs enfants, suite à différents facteurs.

Loading...

C’est justement le cas de Francis Joseph Jackson qui a perdu la garde de ses enfants et n’a pas le droit de les contacter. Voulant à tout prix les voir, il s’est présenté ivre à la garderie où ils sont et a attaqué sa propriétaire.

Témoignage :

Martha McClure est la propriétaire d’une garderie dans la ville  de Ronan dans le comté de Lake dans l’état de Montana aux États-Unis. Travaillant dans ce domaine depuis plus de deux décennies, cette femme a été confrontée à une situation particulière dernièrement. 

Un père ivre est venu voir ses trois petits enfants, alors qu’il n’a pas le droit d’avoir de contact avec eux, et l’a attaqué après qu’elle ait refusé de le laisser entrer.

Martha savait très bien que le père était privé de voir ses enfants et n’en avait pas la garde, mais ce qui l’a mis hors d’elle, c’est qu’il est venu ivre. Elle a donc refusé qu’il voit et encore moins qu’il prenne ses trois enfants, tous âgés de moins de 4 ans, selon les documents du tribunal.

Loading...

D’après l’affidavit, le sous-procureur adjoint, James Lapotka, a affirmé que Martha McClure pouvait sentir une odeur forte d’alcool provenant du père (Francis Joseph Jackson) et l’a informé qu’il devait quitter la garderie.

Après la demande de la propriétaire de la garderie, M. Jackson s’est mis en colère et a commencé à l’insulter. Il lui a également dit qu’il pouvait prendre ses enfants, quand il veut et qu’elle ne pouvait pas l’en empêcher.

Face à cette attitude, Martha a essayé de faire sortir le père de la garderie et a fermé la porte pour protéger les enfants. Mais M. Jackson s’est mis à jeter tout ce qui lui tombait sous la main sur la fenêtre, parce qu’il voulait entrer. 

Martha a eu peur que la fenêtre ne se casse, sachant que les enfants sont encore à l’intérieur, elle a donc cherché une pelle pour se défendre. Rapidement, les choses ont pris une autre tournure.

Une femme, présumée la copine de M. Jackson, s’est elle aussi attaquée à Martha et l’a frappée avec une pelle au visage. Celle-ci a perdu son équilibre et avant qu’elle ne puisse se remettre du premier coup, M. Jackson l’a mis à terre avec un coup de poing.

Par la suite, M. Jackson et sa complice se sont vite éclipsés dans une voiture et ont quitté les lieux. Martha est restée par terre, blessée.  Elle a d’ailleurs dû subir une opération pour remédier aux dégâts causés à l’orbite de son œil.
Les amis de Martha affirment que cette maman a besoin de beaucoup de temps pour reprendre ses forces, car elle a été gravement blessée.

Pour ce qui est de M. Jackson, la police a finalement réussi à localiser son emplacement et l’a arrêté, mais sa complice n’a toujours pas été trouvée. Le père est accusé de cambriolage aggravé et d’enfreinte à l’encontre de la garde des enfants.

Les trois enfants sont maintenant sous la garde de Department of Tribal Social Services, de manière temporaire, en attendant qu’ils soient adoptés. 

Loading...

Les amis de Martha ont affirmé qu’elle prenait bien soin des enfants à la garderie et qu’elle les traitait comme ses propres enfants. Ils n’étaient d’ailleurs pas surpris d’entendre ce qu’elle a fait pour protéger les enfants de M. Jackson.