À moins qu’on préfère manger des aliments crus, nous disposons d’une large panoplie de méthodes de cuissons. Poêler, sauter, griller, frire… à nous de choisir. La friture reste néanmoins la plus déconseillée ou, du moins, à utiliser très rarement en cuisine, surtout quand il s’agit de la pomme de terre. Découvrez les effets néfastes de la consommation de frites sur notre santé.

Les frites sont parmi les aliments les plus très appréciés à travers le monde et certains pays, comme la Belgique, en font même un symbole national. La consommation mondiale de cet aliment dépasse nettement les 11 milliards de kilos par an, soit près de 350 kilos de frites par seconde, sans prendre en compte les frites préparées à la maison. 

La consommation de frites en France

En France, 73% des français en consomment une fois par mois au minimum, 60% mangent des frites maison au moins une fois par an.

Loading...

Un autre sondage effectué, toujours dans l’Hexagone, a révélé que la consommation de frites des français augmente lorsqu’il s’agit d’un repas de groupe. En famille, le taux de consommation est perché à 90%, en vacances, il dépasse les 85%, avec des amis, le taux est de 81% tandis qu’il atteint les 58% en couple.

Cependant, il faut savoir que la consommation élevée de frites est nuisible à la santé. Voici pourquoi !

Les frites augmentent les risques de décès

Une étude, publiée dans le Journal américain de la nutrition clinique (American Journal of Clinical Nutrition), a observé la consommation de pommes de terre chez un groupe de 4 400 personnes, âgées entre 45 et 79 ans, pour une durée de huit ans. À la fin de cette étude, 236 personnes ont perdu la vie.

Loading...

Les pommes de terre en général n’augmentent pas le risque de décès d’une personne. Mais quand les chercheurs ont regardé de plus de près les différentes méthodes de cuisson des pommes de terre, adoptées par les candidats, ils ont constaté que la consommation, au moins deux fois par semaine, de repas incluant des frites, ou de pommes sautées, doublait le risque de décès. 

La pomme de terre, à bannir ?

Non ! D’après les auteurs de cette recherche, la pomme de terre blanche, quand elle n’est pas frite, est un aliment sain, qui contient une bonne quantité de vitamines, de micronutriments et de fibres qui favorisent la sensation de satiété et facilitent le transit intestinal. Cuites à l’eau ou à la vapeur, une ration de 250 grammes de pommes de terre représente environ 20 % des apports quotidiens recommandés en fibres. D’ailleurs sa valeur nutritionnelle, contrebalance l’effet néfaste sur la santé de son index glycémique élevé. Cependant, quand elle passe par un bain d’huile, sa teneur en gras et en sel augmente considérablement, et avec elle ses risques pour la santé.

Pour le moment, le lien entre consommation fréquente de frites et risque accru de décès n’est qu’une association, et les chercheurs affirment la nécessité d’approfondir leur recherche et d’inclure de plus grands groupes de personnes afin d’établir réellement ce lien de causalité et de trancher sur les risques santé des frites.

C’est pourquoi, il est vivement recommandé de manger des pommes de terre en salade, bouillies, cuites au four ou en purée, afin de préserver sa santé et ne pas réduire son espérance vie.

Loading...