Envoutée par le monde magique de la mode, elle décide de vivre avec 3 pommes par jour pour devenir enfin mannequin !elle découvre à la fin la réalité obscure et amère derrière ce cercle si captivant et illusoire! Voici son histoire !

Avec ses lumières et ses glamours, le monde de la mode et des défilés fait rêver beaucoup d’adolescents !ils veulent être mannequins à tout prix aussi exorbitant qu’il soit!

Une étudiante française de 18 ans appelée Victoire Macon Dauxerre raconte son histoire. Pendant la période de préparation de ses examens, elle a pensé  prendre une petite pause et faire ses courses avec sa mère : Elle ignorait qu’elle vivait là un tournant de sa vie !

Loading...

En effectuant ses achats, elle s’est faite remarqué par un célèbre représentant d’une agence de modélisme dont rêvent la plupart des adolescents.
Bien qu’elle ait l’intention d’étudier à « Sciences Pro » ; un éminent institut de Sciences politiques à Paris, elle a succombé devant l’éclat et le glamour entourant la planète fashion et a décidé alors de se joindre à cette agence : Sa vie était radicalement changée ! 

Dès son premier pas dans ce monde, elle a vite compris le message qui était indirecte mais clair : « En Septembre, nous avons une semaine de défilé de mode, les vêtements sont de taille 32 à 34, vous devrez vous y adapter » 

Pour atteindre cet objectif, elle mangeait 3 pommes et buvait de l’eau gazeuse pendant toute la journée, et une fois par semaine seulement, on lui permettait d’avoir un morceau de poisson ou de poulet. Elle a failli mourir de faim et a finalement perdu 10kg en 2 mois. 

A la fin du régime, elle a pesé 46kg  et a pu atteindre une taille de 5’10  » ce qui lui a permis de participer avec succès aux plus célèbres défilés du monde de la haute couture, comme Paris, Milan, New York, ainsi qu’elle a travaillé pour les plus fameuses et les plus prestigieuses marques du monde, comme Alexander McQueen et Miu Miu. Dans un laps de temps très court, Victorie figure parmi les 20 meilleurs modèles les plus sollicités!

Ce n’était que la partie visible de l’iceberg ! Au fil du temps, anorexie, faiblesse cardiaque, arrêt de menstruation, ostéoporose, chute de cheveux, ils étaient tous au même rendez-vous !
D’autre part, ses photos ont également été manipulées. « Ils ont ajouté du poids à mes cuisses et à mes joues ; a-t-elle avoué.

Loading...

Il faut savoir que les mannequins ne révèleront jamais ce genre de vérité de crainte qu’ils soient virés. Lorsque les journalistes leur interrogent sur ce sujet, ils nient complètement en essayant de camoufler leur réalité en grignotant à leur présence. Mais dès qu’ils partent, misérable et petite qu’elle soit, ils vont immédiatement vomir la bouché qu’ils ont dû avaler devant les journalistes.

Au fil du temps, Victorie à se sentit extrêmement malheureuses et déprimée. Elle s’était complètement égarée dans ce nouveau monde ; après 8 mois de travail, elle a commis une tentative de suicide  que personne n’arrivait à comprendre car comment une jeune fille avec une vie de rêve peut penser à se tuer ? alors qu’il ne s’avaient pas qu’il s’agissait en faite d’une vie de misère.

Vu ces conséquences, elle a finalement décidé de mettre fin à cette carrière.
Actuellement, elle a 23 ans, et a raconté son histoire dans son livre intitulé « Never Skinny Enough », qui a récemment été publié.

Dans son livre, Victorie parle de la déshumanisation des mannequins de la part des designers qui les considèrent comme des manteaux. « Karl Lagerfeld dit, » un costume Chanel n’est pas adapté à une femme avec des seins « . Mais la nature des  femmes c’est d’avoir des seins, pourquoi donc ne fait-il pas un costume qui leurs correspond? « 

Les mannequins sont ainsi soumis à une pression énorme en termes de minceur de la part des concepteurs. 

L’action courageuse de cette jeune adolescente, n’a pas tardé d’avoir ses fruits. Après son histoire, le tribunal de France a publié une loi n’autorisant pas les modèles trop maigres à travailler. Le texte de la loi de Janvier 2016, publié au journal officiel stipule que les mannequins doivent présenter un certificat délivré par le médecin du travail et qui prouve qu’au regard de leur indice de masse corporelle, ils sont en bon état de santé pour pratiquer ce métier. Autrement dit la maigreur extrême n’est plus autorisée pour intégrer ce domaine.

Toutes les filles ne sont pas assez courageuses pour parler de l’enfer qu’elles traversent, ou en sont parfois même inconscientes.
Cette brave jeune femme conseille aux modèles de ne pas céder à la pression de leurs supérieures pour perdre du poids en essayant de les sensibiliser sur le côté obscur du monde de la mode et a épaulé  de nombreuses jeunes filles qui y sont piégées, afin d’éviter ces dangers imminents.

Loading...

Quant à elle, elle a réussi à se rétablir et fuir ce monde de torture. À l’heure actuelle, elle porte une taille  6 et désire encore retourner sur scène mais cette fois-ci elle vise le théâtre !